Liban

La grève des juges dans son second jour

Magistrature
OLJ
21/07/2017

Dans la discrétion, mais non moins déterminés pour autant, les magistrats ont entamé hier leur première journée de grève effective, en signe de protestation contre la suppression de leur caisse mutuelle et le jumelage de leurs allocations médico-sociales avec les caisses des fonctionnaires. La grève des juges prévoit qu'ils s'abstiennent de remplir leurs fonctions, excepté celles liées aux gardes-à-vue.
Explicitant le sens de leur mouvement, une source judiciaire a rappelé que le corps de la magistrature est un corps indépendant, un « quatrième pouvoir » qui refuse d'être assimilé au corps des fonctionnaires. « La caisse mutuelle doit continuer à bénéficier d'une indépendance administrative », insiste le président de son conseil d'administration, Ali Ibrahim.
On apprend toutefois que des contacts discrets sont engagés afin de reconsidérer l'article 33 de la loi sur la grille des salaires comportant l'instauration d'un règlement unique, applicable tant aux prestations des fonctionnaires qu'à celle des juges. Le ministre de la Justice, Salim Jreissati, soutient sans réserve le mouvement des magistrats.
Notons que les corps des tribunaux religieux sunnite et jaafarite (chiite) se sont solidarisés hier avec le Conseil supérieur de la magistrature et ont suspendu l'exercice de leurs fonctions.
Relevons que les auxiliaires de justice ont également entamé hier un mouvement de grève, après la suppression de leur caisse mutuelle indépendante.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants