X

Nos Lecteurs ont la Parole

Un dragon sexy

par Antoine SABBAGHA
OLJ
19/06/2017

Selon les dernières statistiques, près de 85% des femmes au Liban ont déjà eu, ou souhaiteraient avoir, recours à la chirurgie plastique. Et avec la grande renommée de notre pays pour ce genre d'opérations et les grands montants que touchent ces chirurgiens, il est regrettable de savoir que la plupart de ces cliniques échappent au contrôle de l'ordre des médecins et qu'elles n'ont pas besoin non plus d'une permission du ministère de la Santé pour ouvrir ces « boutiques ». Et avec le scandale récent de notre chirurgien plasticien de haute renommée qui a éclaté au grand jour, il s'est avéré que dans notre pays il est assez difficile de pouvoir aboutir à la vérité, surtout que le patient doit prouver qu'il y a eu une erreur médicale. De toute façon, quelle que soit la faute commise, le malade peut sûrement porter plainte conformément aux articles 122 et 123 des contrats et obligations figurant dans le code civil libanais. Et la loi libanaise prévoit seulement le versement de dommages-intérêts à la victime.
Enfin, on se demande pourquoi la femme veut devenir un dragon sexy, et avec plusieurs injections de produits douteux, qu'elle soit ainsi défigurée et tentée de se reconstruire une nouvelle personnalité qui lui va mal certainement. De grâce, mesdames, gardez votre beauté naturelle, restez sans colle et ciment.

 

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

« La modération » de Saad Hariri et « l’extrémisme » de ses rivaux

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.