X

Moyen Orient et Monde

Impopulaire ou irresponsable

Chronique / Sur un air de campagne
03/04/2017

À présidentielle inédite, législatives imprévisibles. Qui va passer la grille du 55, Faubourg Saint-Honoré au soir du 7 mai ? L'incertitude est totale et déjà une autre question hante les esprits et tourmente les conversations : le futur élu pourra-t-il disposer d'une majorité assez solide pour gouverner ?
On a beau regarder dans tous les sens, on ne voit pas un seul candidat capable d'avoir une majorité solide à l'Assemblée nationale et moins encore une majorité absolue (289 députés sur 577). Pourtant les élections législatives devraient être la confirmation du scrutin présidentiel.

Que dit l'histoire ? Sous la Ve République, cinq élections législatives ont eu lieu dans le sillage de la présidentielle et par quatre fois elles en ont amplifié le résultat. En 1981, lorsque Mitterrand a dissous l'Assemblée nationale majoritairement à droite, et en 2002, 2007 et 2012 après les victoires de Chirac, Sarkozy et Hollande. À chaque fois, à droite comme à gauche, le thème a été : « Donnons une majorité au président. » Et à chaque fois ça a marché... Sauf, exception qui confirme la règle, en 1988, où après une campagne-éclair, Mitterrand, se faisant le chantre de la « France unie » et voulant, par la même occasion, maîtriser les velléités de son propre parti, avait mécaniquement contraint les gouvernements de Rocard, Cresson puis Bérégovoy à tricoter des alliances fragiles, susceptibles de se défaire au moindre désaccord...
En fin stratège, dans la droite lignée mitterrandienne, Hollande tire les ficelles de cette présidentielle, et ce depuis décembre dernier. À cette date, il annonce ne pas se représenter et donc ne pas être obligé de faire son bilan. Dans la foulée, Macron se met sur orbite, alors que Fillon est plombé par les affaires.
Et alors ? Là, est toute la subtilité du scénario à l'espagnole. Après tant de tourments, Hollande et Macron savent aujourd'hui que si beaucoup d'élus de droite ont déjà enterré tout espoir de victoire de Fillon, beaucoup – souvent les mêmes – espèrent remporter les législatives.

Le piège est tendu. Il ne reste plus qu'à attendre les résultats du 23 avril. Si Fillon est éliminé, alors de nombreux ténors des Républicains appelleront à battre Marine Le Pen...
Et par un astucieux effet de balancier, Macron, pragmatique, pourra négocier avec Les Républicains.
Si cette théorie est fausse, pourquoi, fort des 14 000 candidatures à l'investiture reçues, Macron temporise? Pourquoi Macron ne dévoile pas les 577 noms ? Pour éviter d'avoir avant la présidentielle près de 13 500 mécontents dans la nature ?
Évidemment, une droite majoritaire à l'Assemblée serait la meilleure solution pour lui. Pendant 5 ans, la droite serait obligée de réformer le pays et de remettre la France En Marche ! Et donc... d'être impopulaire. Et une droite impopulaire permettrait à ce même Macron de briguer aisément un second mandat en 2022. CQFD.
En 2017, voter Fillon est-ce être impopulaire ? Voter Macron ou Le Pen, est-ce être irresponsable ? Raymond Barre, lui, disait : « Je préfère être impopulaire qu'irresponsable. »

* Frédéric Picard est rédacteur en chef du Figaro.fr

 

Du même auteur 

Des hauts et débat

Fillon, ou l’art d’accommoder les vestes

Invictus

Macron, l’illusion d’optique

Évolution ou révolution française ?

Élysée 2017 : grand cru ou piquette ?

Colères françaises

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants