X

Liban

Levée de boucliers FL contre le Hezbollah, plus que jamais attaché à la proportionnelle intégrale

L’éclairage
23/03/2017

Le président de la République Michel Aoun n'a finalement pas signé le décret convoquant les collèges électoraux puisqu'il continue de rejeter en bloc la loi électorale de 1960. Maintenant que les délais électoraux sont dépassés, il semble qu'une nouvelle loi est en train d'être discutée et pourrait voir le jour le mois prochain, comme l'a d'ailleurs laissé entendre le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk. Ce nouveau développement a par ailleurs poussé le Hezbollah à prendre publiquement position, de nouveau, pour l'adoption d'un système proportionnel intégral, sur la base de la circonscription unique, répondant ainsi par la négative à la nouvelle formule de loi électorale composite proposée par le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil. Il sort ainsi de son mutisme après avoir suivi en silence les débats des représentants des divers partis politiques, portant sur une nouvelle mouture de loi électorale.

Pourquoi le parti s'attache-t-il de la sorte au mode de scrutin proportionnel et à la circonscription unique ? Et pourquoi rejette-t-il toutes les formules après avoir pris part à toutes les réunions du comité chargé d'étudier le projet dit mixte ? Les sources proches de l'alliance chrétienne avancent que le parti a pour objectif de faire pression sur la présidence de la République pour la placer devant un choix cornélien : soit la prorogation du mandat de la Chambre, soit l'adoption d'une nouvelle loi selon ses propres termes, à savoir la proportionnelle intégrale sur base de la circonscription unique.

 

(Lire aussi : Le Hezbollah ne parvient toujours pas à imposer le projet de proportionnelle intégrale)

 

De source proche du parti des Forces libanaises, on croit savoir que l'objectif du Hezbollah est de parvenir à une mainmise totale sur les institutions, notamment le pouvoir législatif et les principaux rouages de l'État. Ils expliquent ainsi qu'aussi bien la proportionnelle intégrale que la circonscription unique ont pour objectif d'empêcher l'alliance chrétienne d'obtenir un quelconque avantage électoral, à savoir plus d'un tiers des députés de la Chambre. Le Hezbollah entend ainsi contrôler la vie parlementaire en y imposant sa ligne politique propre. La source FL ajoute que la manière dont se déroulent les réunions concernant la nouvelle loi électorale, mais aussi les manifestations dans les rues et les débats au sein de la présidence du Conseil constituent les différents moyens employés par le Hezb pour imposer la proportionnelle.

Ce dernier redouterait les éventuels changements régionaux à venir et veille aujourd'hui à consolider sa présence sur la scène politique à travers notamment la résistance et les armes qu'il détient. Deux outils dont il bénéficie et qu'il estime désormais validés par les récentes déclarations du président de la République. Michel Aoun aurait légitimé et assuré une couverture constitutionnelle au Hezbollah en volant à son secours suite à la vague de critiques dont il a récemment fait l'objet.

En fait, le Hezb a plus que jamais besoin de la couverture « légitimante » de l'État libanais, donc pour lui et ses alliés, le vide institutionnel est à proscrire absolument. Mais, d'autre part, pour les FL et leurs alliés, une loi fondée sur la proportionnelle est également à proscrire absolument, car elle signerait l'arrêt de mort de la Constitution, du pacte et de tout ce qui a conduit à la naissance puis à l'adoption de l'accord de Taëf. Il replace le Liban dans le cadre d'une citoyenneté du « nombre » alors que les FL et leurs alliés tentent de parvenir à une citoyenneté de « réel partenariat ». Le projet récemment présenté par Gebran Bassil entendait permettre aux chrétiens de choisir un grand nombre de leurs députés, 58 au total, en comparaison avec les 40 députés qu'ils pourront élire à l'aune de la proportionnelle intégrale. Dans le même temps, le Hezbollah s'active sur le terrain dans le but de récolter le plus grand nombre de députés en apparence « indépendants » mais qui lui seraient favorables.

 

(Lire aussi : La Constitution et les citoyens, victimes collatérales du nouveau consensus politique ?)

 

Du côté des FL, on martèle que le projet de la proportionnelle intégrale est totalement inacceptable et qu'il ne « passera pas » même auprès du courant du Futur et du Courant patriotique libre. Le projet exposé par Gebran Bassil avait en fait été validé par les FL, le Futur, le CPL et le mouvement Amal. Quant au PSP, il avait validé à contrecœur le projet mixte, il n'est donc pas question pour lui d'accepter la proportionnelle. Le Premier ministre Saad Hariri l'avait d'ailleurs dit sur le perron de Baabda : « Pas de loi électorale qui n'obtient pas l'aval de Joumblatt. » Les FL affirment au vu de tout cela qu'elles observent de près la situation et continueront de rejeter ces tentatives, en se fondant sur la Constitution, l'accord de Taëf mais également le principe de la représentation juste et équitable. Elles entendent œuvrer afin de préserver l'union nationale et s'éloigner de tout ce qui serait susceptible de diviser les Libanais. « Comme nous avons rejeté l'Assemblée constituante sous toutes ses formes, nous rejetterons la proportionnelle intégrale et la circonscription unique », affirme la source FL.

 

Lire aussi

« L'échec à voter une loi électorale est un suicide », lance Berry

A. Gemayel met en garde contre « le danger de la manipulation des délais »

Arslane appelle à une Constituante

« Beaucoup de Libanais ont perdu espoir », estime Geagea

 

Pour mémoire

Hariri : Pas de rallonge du mandat de la Chambre, mais une prorogation technique de quelques mois

Impôts, loi électorale : un système confronté à ses propres limites

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Hanna Philipe

Suddenly, politicians from all sides unite in debating Lebanon's "New Legislation Law"... to deflect population's attention from Corruption and tax increases.
In Lebanon, Presidents & Governments come and go... but CORRUPTION STAYS & GROWS
(25+ years after the war, still no Electricity, no water, no roads, etc...)

Irene Said

Comment le Libanais peut-il être aussi inconscient et j'menfoutiste quand il s'agit de l'avenir de son pays ?
Le Hezbollah et l'Iran, sachant cela trop bien, travaillent en douce pour mettre complètement la main sur notre pays.
Que dira le Libanais à ses enfants pour justifier son incroyable négligence et lâcheté envers sa patrie...leur patrie ?
N'y-a-t'il vraiment d'important pour lui que les dollars, les belles maisons et voitures ainsi que tout ce qui brille ?
Pense-t-il qu'un pays gouverné par des obscurantistes à l'iranienne attirera encore les touristes ?
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES RUSSES ONT AVISE LE HEZBOLLAH QU,IL DOIT SE CONFINER DANS UN ESPACE RESTREINT ET AGREE EN SYRIE EN PREPARATION A SON RETRAIT... D,OU L,IDEE ET L,ESSAIE DE LA MAINMISE SUR LE PAYS !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

F.L. / C.P.L. / FUTUR / KATAEB / P.N.L. / ET AUTRES VRAIS PARTIS LIBANAIS : L,AVENIR DE CE PAUVRE PAYS OTAGE EN LES MAINS DES IRANIENS ET ACCESSOIRES DEPEND DE VOUS EXCLUSIVEMENT ... SOYEZ A LA HAUTEUR DE LA TACHE ! DU PEUPLE LIBANAIS ! QUE VIVE NOTRE LIBAN LIBRE, UNI ET ETERNEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le Faucon Pèlerin

Pour une fois, soyons lucides, avec la proportionnelle intégrale et la circonscription unique, Le Liban deviendra un "Kaliningrad" persan sur la Méditerranée. Déjà il est iranien de facto, il le sera de jure.

LA TABLE RONDE

Geagix est très intelligent.

Sa méthode c'est faire des surenchères , et ensuite avant tous les autres aller se ranger auprès des plus forts . On l'a vu faire avec l'élection du Phare Aoun.

Et il aura sa récompense par rapport à ses collègues, avant tous les autres .

Et ça ça se publie ce jeudi ou pas ?

Yves Prevost

Geagea a raison.La proportionnelle intégrale avec circonscription unique serait une catastrophe! Ce système consacrerait la dictature de la communauté majoritaire, à savoir la chiite, elle-même contrôlée par le Hezbollah. Autrement dit, nous aurions une Chambre dont les députés seraient, en majorité, désignés par le parti iranien!Un cauchemar!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA PROPORTIONELLE INTEGRALE EST LA FIN DU LIBAN... DIRIGEE CONTRE LA REPRESENTATIVITE DES CHRETIENS... ET LA MAINMISE DU HEZBOLLAH SUR LE PAYS ! LA CHASSE DE TRUMP CONTRE L,IRAN ET SES ACCESSOIRES DONNE DES IDEES DE MAINMISE AUX PRETENDUS DIVINS ! CROYANT AINSI SE GARANTIR CONTRE L,IRE INTERNATIONALE EN PRENANT LE PAYS TOUT ENTIER EN OTAGE...

Bery tus

jolie magnifique, vous employer la politique comme de l'art et vous voyez clair très clair !!

tenez bon hakim ... comme vous avez dit qu'ils essaient de rapprocher des soi-disant indépendant ou encore des indépendant publiquement affirmer mais qui sous la table ne sont pas si indépendant que ca .. bravo encore une fois pour votre clarté, surtout concernant les manifs et ses dessous

j'espere etre publier

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué