Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Pour le Financial Times, le Hezbollah sortira renforcé du conflit syrien

Le parti chiite gagne en expérience et acquiert des armes en se battant aux côtés du régime de Bachar el-Assad, affirme le quotidien britannique.

Des membres du Hezbollah à Beyrouth en octobre dernier, lors des commémorations de Achoura. Photo AFP

Le Hezbollah a été renforcé par ses victoires sur le terrain dans le conflit en Syrie. C'est ce qu'a affirmé mercredi le quotidien britannique Financial Times, qui explique que le parti chiite libanais gagne en expérience et acquiert des armes en se battant aux côtés du régime du président Bachar el-Assad.

"Lorsque les combattants du groupe chiite sont allés en Syrie pour principalement combattre des rebelles sunnites, de nombreux observateurs ont prédit un affaiblissement du Hezbollah et qu'un coup serait porté à sa réputation en tant que principal ennemi d'Israël, après avoir été attiré dans un conflit sectaire. Toutefois, le Hezbollah (...) semble aujourd'hui plus fort, en étant l'un des principaux gagnants de la guerre en Syrie", écrit Erika Solomon.

Le Hezbollah se bat officiellement depuis 2013 en Syrie aux côtés de l'armée du régime du président Assad et des milices qui lui sont fidèles. Présent dans différentes régions du pays, il a perdu, depuis, un grand nombre de combattants.

"Le Hezbollah est le numéro un des combattants pro-régime en Syrie", a affirmé un commandant rebelle au Financial Times. "Nous n'avons jamais capturé de combattants du Hezbollah durant les dernières étapes de la bataille (d'Alep), ou si nous l'avons fait, ils n'ont pas révélé leur identité car ils savent qu'ils sont des prisonniers précieux", a-t-il ajouté.

Quant à Israël, il ne cache pas son inquiétude. "La plus grande préoccupation pour Israël sont les leçons tirées par le Hezbollah en Syrie", confie un responsable de l'armée israélienne au journal. "Ils sont en train d'apprendre. Je ne sais pas à quel point ces leçons sont pertinentes pour un conflit avec Israël, mais l'expérience est importante", a-t-il ajouté.

En juillet 2006, une guerre de 33 jours avait opposé le Hezbollah à Israël. Le conflit avait été déclenché par une attaque d'envergure lancée le 12 juillet 2006 par le parti chiite pour enlever des soldats israéliens.

Plus de 1.200 Libanais ont été tués, principalement des civils. Selon un rapport de Human Rights Watch, publié le 5 septembre 2006, les Libanais ont été victimes d'attaques israéliennes menées sans distinction entre la population civile et les combattants du Hezbollah. Côté israélien, les 160 morts sont en majorité des militaires.

 

Lire l'intégralité de l'article du Financial Times ici

 

Lire aussi

Le Hezbollah dans le viseur de Netanyahu avant sa rencontre avec Trump

Le Hezbollah scrute avec inquiétude la nouvelle politique américaine au Moyen-Orient

 

Pour mémoire

Nasrallah : La résistance sortira victorieuse et plus forte de la guerre planétaire lancée contre elle


Le Hezbollah a été renforcé par ses victoires sur le terrain dans le conflit en Syrie. C'est ce qu'a affirmé mercredi le quotidien britannique Financial Times, qui explique que le parti chiite libanais gagne en expérience et acquiert des armes en se battant aux côtés du régime du président Bachar el-Assad.
"Lorsque les combattants du groupe chiite sont allés en Syrie pour...

commentaires (8)

En 33 jours lors de leur fameuse! "Divîîîne" fakkihîste de 06, le Liban avait écopé de MILLE DEUX-CENTS morts en majorité des Civils ! Contre quoi ? Contre 160 morts Äsraéliens seulement, en majorité ; en sus ; des MILITAIRES ! Et on doit encore subir L’Enfumage et d’Äsraël et de ce Financial Times, comme quoi ce même héZébbb ; après SIX fois 365 jours d’une autre (Divîîîne!) mais cette fois-ci en aSSadie ; sortirait, yâââï, renforcé de ce conflit là-bas en bääSSyrie ! Trêve d’enfumage et de billevesées, please ! Y en a marre ! Cela suffit ! Vous prenez "Les Gens", ceux lucides, pour des imbéciles ou quoi !?

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

18 h 38, le 16 février 2017

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • En 33 jours lors de leur fameuse! "Divîîîne" fakkihîste de 06, le Liban avait écopé de MILLE DEUX-CENTS morts en majorité des Civils ! Contre quoi ? Contre 160 morts Äsraéliens seulement, en majorité ; en sus ; des MILITAIRES ! Et on doit encore subir L’Enfumage et d’Äsraël et de ce Financial Times, comme quoi ce même héZébbb ; après SIX fois 365 jours d’une autre (Divîîîne!) mais cette fois-ci en aSSadie ; sortirait, yâââï, renforcé de ce conflit là-bas en bääSSyrie ! Trêve d’enfumage et de billevesées, please ! Y en a marre ! Cela suffit ! Vous prenez "Les Gens", ceux lucides, pour des imbéciles ou quoi !?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    18 h 38, le 16 février 2017

  • "Lors de la (Divine) de 06, mahééék, une guerre de 33 jours avait opposé ce héZébbb à Äsraël. Le conflit avait été déclenché par une attaque lancée le 12 juillet 06 par ce héZébbb chïïte Fakkihîste pour.... enlever? des soldats israéliens ! Plus de MILLE DEUX-CENTS Libanais ont été tués ! Principalement des civils ! Côté israélien, seulement 160 morts bien sûr, et qui étaient en majorité des militaires...." ! Äâââl ce "genre" de héZZbbb "sort renforcé d'un conflit", äâââl ! Lâklâk mâllâ "analyyyse" !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    15 h 41, le 16 février 2017

  • C'est le résultat d'une sous estimation , voir du mépris fait subir à un groupe jugé low standardisé, et qui en retour se fiche de plaire aux normes préétabli par des juges auxquels il se refuse d'appartenir. Le hezb résistant cherche plus à ce qu'on adhère à ses principes, qu'il juge juste et égaux , qu'à vouloir plaire à un jury dont il n'a que faire . Une différence notoire avec les " autres" , la récompense suprême d'un combattant du hezb résistant c'est un voyage à Kerbala, tandis que pour les autres bactéries wahabites, c'est l'América . Je parle aussi bien des dirigeants que des combattants tout simples. La corruption des moeurs est moindre en pays de résistance.

    FRIK-A-FRAK

    15 h 35, le 16 février 2017

  • LES FORCES SPECIALES RUSSES REMPORTENT LES BATAILLES ET TOUS LES ACCESSOIRES FETENT...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    15 h 15, le 16 février 2017

  • Ne vous "inquiétez?" pas, soi-disant, Äsraël et ce Financial Times de ce héZébbb-làh, car suite à cette longue guerre d'usure, il n'en restera que des pacotilles.... Per(s)cées. Pour preuve ? Saddâm après HUIT années d'Usure contre l'Iran Perscé ! Et cessez de le "Gonfler" exprès à ce héZébbb comme vous l'aviez fait à propos des soi-disant "Forces" de Saddâm : Ça ne pas plus ! Compris ? Ca ne passe plus sauf par conTre,.... Pour les Niais surtout Per(s)cés. Yâ hassértéééh !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    14 h 17, le 16 février 2017

  • Et...Normal 1er de France ..sortira sous les huées de tous ....!

    M.V.

    13 h 44, le 16 février 2017

  • CA C,EST CERTAIN ! IL RESTE A VOIR L,EMPLOI DE CE RENFORCEMENT SI POSITIF OU NEGATIF... LA GRANDEUR ET LA FORCE NE DEVRAIENT PAS ENIVRER... LES AUTRES NE DORMENT PAS...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 17, le 16 février 2017

  • Bien que ça puisse poser de sérieux problèmes dans un futur pas très éloigné, il faut être realiste et reconnaître les faits Et agir en conséquence, avec discernement... Cela est valable pour tout le monde: occidentaux, Syrie, Liban, Israël...et USA Ne pas oublier que les chiites ont une idéologie "suicidaire" tres forte...pouvant concurrencer l' EI...avec succes

    Chammas frederico

    13 h 05, le 16 février 2017

Retour en haut