Rechercher
Rechercher

À La Une - États-Unis

Décret Trump : des Syriens chrétiens partis de Beyrouth refoulés des Etats-Unis

Samedi, une autre famille syrienne a été renvoyée de Paris à la capitale libanaise.

Photo d'archives montrant l'aéroport international de Beyrouth. Photo Reuters

Six Syriens, dont des chrétiens, ont été refoulés de l'aéroport américain de Philadelphie et ont dû regagner Beyrouth au Liban d'où ils étaient partis, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable à l'aéroport de Beyrouth. "Il s'agit de six personnes, dont des Syriens chrétiens. Ils ont été refoulés à l'aéroport de Philadelphie samedi et étaient de retour à Beyrouth dimanche", a indiqué cette source sous couvert de l'anonymat. Ils ont repris le chemin de la Syrie.

Le responsable a précisé que trois enfants figuraient parmi les personnes refoulées. Le voyage s'est effectué via Doha en l'absence de vols directs entre Beyrouth et les Etats-Unis depuis les années 1980, alors que le Liban était en pleine guerre civile.

Samedi, une autre famille syrienne, composée de trois membres, a été renvoyée à Beyrouth alors qu'elle se trouvait à l'aéroport Charles de Gaulle (CDG), à Paris, a rapporté l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

La famille avait quitté l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) à 2 heures du matin à bord d'un avion de la compagnie aérienne Middle East, en direction de Paris, pour ensuite se rendre à Atlanta, aux États-Unis.

Mais à son arrivée à l'aéroport CDG, la famille a été interdite de poursuivre son voyage et a été renvoyée à Beyrouth. Selon l'Ani, les trois membres de la famille syrienne étaient porteurs de documents leur permettant d'entrer aux États-Unis.

Le décret signé vendredi par le président américain Donald Trump interdit l'entrée aux Etats-Unis à tous les ressortissants de sept pays à majorité musulmane Iran, Irak, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et Yémen. Il interdit également l'entrée à tous les réfugiés, quelle que soit leur origine, pendant 120 jours et pour une période indéfinie pour les réfugiés syriens. La Syrie qui compte des citoyens de différentes religions est ravagée par une guerre meurtrière depuis 2011.

A la fin de la période de 120 jours, le décret stipule toutefois que la priorité sera donnée aux réfugiés persécutés en raison de leur religion, une phrase désignant implicitement les chrétiens de Syrie et d'Irak.

 

 

Lire aussi 

Trump veut donner la priorité aux réfugiés syriens chrétiens

 

Lire aussi 

Trump veut une relation "d'égal à égal" avec Poutine

Trump et les défenseurs des immigrés: une longue bataille commence

Des réfugiés syriens au Liban dénoncent le décret de Trump comme une "injustice"

Des soldats irakiens luttant contre les jihadistes dénoncent le décret Trump

En ciblant le Mexique, Trump se met à dos un allié stratégique

Six Syriens, dont des chrétiens, ont été refoulés de l'aéroport américain de Philadelphie et ont dû regagner Beyrouth au Liban d'où ils étaient partis, a indiqué dimanche à l'AFP un responsable à l'aéroport de Beyrouth. "Il s'agit de six personnes, dont des Syriens chrétiens. Ils ont été refoulés à l'aéroport de Philadelphie samedi et étaient de retour à Beyrouth dimanche", a...
commentaires (1)

Le Liban devra la retourner en syrie. Pourquoi elle reste pas au qatar ?

FRIK-A-FRAK

18 h 56, le 29 janvier 2017

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Le Liban devra la retourner en syrie. Pourquoi elle reste pas au qatar ?

    FRIK-A-FRAK

    18 h 56, le 29 janvier 2017

Retour en haut