X

Liban

Vers une aide saoudienne à la presse libanaise ?

OLJ
11/01/2017

Le ministre de l'Information, Melhem Riachi, qui accompagne le président Michel Aoun en Arabie saoudite, s'est réuni hier avec le ministre saoudien de la Culture et de l'Information, Adel el-Tarifi. Ce dernier a émis, à l'issue de la réunion, une déclaration d'intention concernant le développement de l'industrie de la presse au Liban.
« Historiquement, le Liban a été un des premiers pays à développer l'industrie de la presse dans le monde arabe. Je pense que le secteur des médias va prospérer sous la houlette du président Michel Aoun. Les propos tenus par M. Riachi durant notre réunion nous donnent de l'espoir quant à l'ouverture des relations entre le Liban et l'Arabie saoudite dans le domaine médiatique. Ces propos promettent également que nous puissions nous concentrer sur l'industrie de la presse. Nous oublions souvent que nous ne sommes pas assez développés dans la région en termes d'industrie de la presse », a déclaré le ministre saoudien.
« Nous avons évoqué, avec M. Riachi, le soutien aux médias qui affichent un grand engagement professionnel. Nous voulons que ces médias puissent jouer un rôle phare et reprendre leur travail médiatique », a indiqué M. Tarifi, en réponse à une question sur la possible réouverture des bureaux de la chaîne saoudienne al-Arabiya à Beyrouth (fermés en avril dernier, au lendemain du saccage des bureaux du quotidien saoudien Asharq al-Awsat à Beyrouth, en réaction à une caricature sur le Liban).
« La visite du président libanais, Michel Aoun, ne sert pas uniquement à dissiper les nuages qui ont couvert les relations bilatérales, mais également à renforcer les relations entre l'Arabie saoudite et le Liban », a souligné Adel el-Tarifi.
Melhem Riachi a pour sa part qualifié l'entretien d' « excellent ». « Nous avons discuté des relations entre les ministères libanais et saoudien de l'Information et de la collaboration entre nos deux ministères que nous voulons renforcer par le biais de protocoles qui verront le jour bientôt », a-t-il indiqué.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES SAOUDIENS ONT TOUJOURS RENFLOUE NOTRE PAYS DANS TOUS SES ASPECTS. HONNEUR AU ROI SALMANE !

Ma Fi Metlo

On nous présente ça comme si ce royaume était le champion des sauvetages des leviers de la démocratie !!!!!!!!!!!

Mais alors qu'il autorise chez lui les publications qui parle du droit des femmes , des hommes et des souris prises au piège des attrape souris , dites donc ....

Pierre Hadjigeorgiou

De tout le bla bla qui a eu lieu seul Riachi revient avec un résultat concret. Le reste c'est tout des promesses vagues...

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Et surtout pas à Al-Akhbâr ni à Al-Diyâr, please !

George Khoury

ca ne sert a rien d'aider le Safir et toute la presse du 8 Mars. Ils disent shoukran qatar et ensuite leur crache a la figure. des gens ingrats qui ont une memoire de 24 heures, un peu plus qu'un poisson clown

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Les enfants de Jacques Chirac

Décryptage de Scarlett HADDAD

Démission de Hariri : la fin d’un épisode, mais le feuilleton continue

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.