Liban - Finance

Les parts de Saudi Oger dans Oger Telecom bientôt rachetées ?

Saudi Telecom (STC) cherche à augmenter son capital dans Oger Telecom, détenue à 65 % par l’entreprise de construction Saudi Oger. Photo AFP

Selon des informations publiées jeudi par BloombergQuint, l'entreprise Saudi Telecom (STC) cherche à augmenter son capital dans Oger Telecom, une société basée à Dubaï et détenue à 65 % par l'entreprise de construction Saudi Oger.

Cette vente pourrait aider Oger Telecom – et de manière indirecte l'entreprise du Premier ministre Saad Hariri – à lever des fonds pour rembourser un acompte de 290 millions de dollars qu'elle n'a pas été en mesure de payer en septembre. Ce versement fait partie d'un prêt s'élevant au total à 4,75 milliards de dollars, rapportait Bloomberg en octobre.

Saudi Oger cherche depuis des mois à vendre des actifs d'Oger Telecom afin de ne pas se retrouver en défaut de paiement. Oger Telecom détient notamment 55 % des parts de la plus grande compagnie téléphonique turque, Turk Telecomunikasyon AS, ainsi que des parts dans l'opérateur sud-africain Cell C.

Selon les sources anonymes interrogées par BloombergQuint, site d'information lancé cette année par l'agence Bloomberg et le média indien Quintillion Media, cette transaction n'a pas été finalisée. Ni STC, qui détient actuellement 35 % d'Oger Telecom, ni l'entreprise émiratie n'ont souhaité la commenter.

Saudi Oger traverse une crise financière sans précédent depuis que le gouvernement saoudien ne lui règle plus ses factures suite à la forte baisse des revenus pétroliers ces deux dernières années. Riyad doit environ 30 milliards de riyals (environ 8 milliards de dollars) à l'entreprise pour des travaux déjà exécutés.

Début novembre, l'entreprise de BTP avait demandé à l'ensemble de ses banques créditrices de suspendre le remboursement de ses dettes, qui s'élèvent à 13 milliards de riyals (3,5 milliards de dollars). Le rejet de cette proposition par son deuxième créancier le plus important, Samba Bank, a mis fin à ces négociations. En début de mois, Saudi Oger a trouvé preneur pour sa part de 20 % dans la banque jordanienne Arab Bank.

 

 

Pour mémoire

Incertitudes concernant les créances de Saudi Oger

Imbroglio autour du gel des comptes de Saudi Oger


Selon des informations publiées jeudi par BloombergQuint, l'entreprise Saudi Telecom (STC) cherche à augmenter son capital dans Oger Telecom, une société basée à Dubaï et détenue à 65 % par l'entreprise de construction Saudi Oger.


Cette vente pourrait aider Oger Telecom – et de manière indirecte l'entreprise du Premier ministre Saad Hariri – à lever des fonds pour...

commentaires (0)

Commentaires (0)