Rechercher
Rechercher

À La Une - Aviation

Le Liban interdit à ses agents de bord aériens d'atterrir en Israël

La direction de l'Aviation civile confirme un « durcissement » de la loi qui interdit tout contact avec des ressortissants israéliens.

L'aéroport israélien Ben Gourion. Photo Jack Guez/AFP/Getty Images

La direction générale de l'Aviation civile libanaise a publié samedi une directive interdisant aux agents de bord détenteurs de la nationalité libanaise d’atterrir dans les aéroports israéliens.  

Dans un communiqué, la direction de l’Aviation civile confirme un « durcissement » de la loi libanaise qui interdit tout contact avec des ressortissants israéliens. Cette loi s’applique aux « agents de bord de nationalité libanaise travaillant pour des compagnies aériennes arabes ou étrangères », rappelle la même source.

Le 11 novembre dernier, le directeur général de l’Aviation civile par intérim, Mohammad Chéhab, avait émis une circulaire demandant « aux compagnies étrangères employant des agents de bord libanais de se procurer des autorisations auprès du ministère de l'Intérieur si elles prévoient des vols où les agents doivent atterrir en Israël, sous peine de poursuites judiciaires ».

En septembre, la presse israélienne rapportait qu'un avion portant le logo de la compagnie libanaise Wings of Lebanon avait atterri à l'aéroport Ben Gourion près de Tel-Aviv. Interrogé par L'Orient-Le Jour, l'avocat de la société, Mohammad el-Hajj, avait affirmé que cet avion avait été loué à la compagnie aérienne turque Tailwind. Au lieu d'effectuer les travaux de maintenance prévus, la compagnie turque avait effectué un vol en Israël avec le logo de la compagnie libanaise marqué sur l'avion.

 

Lire aussi

Suite à une erreur d'aiguillage, un portrait de Saad Hariri atterrit à... l'aéroport Ben Gourion

Rio 2016 : les Libanais refusent aux Israéliens l'accès à leur bus


La direction générale de l'Aviation civile libanaise a publié samedi une directive interdisant aux agents de bord détenteurs de la nationalité libanaise d’atterrir dans les aéroports israéliens.  
Dans un communiqué, la direction de l’Aviation civile confirme un « durcissement » de la loi libanaise qui interdit tout contact avec des ressortissants israéliens. Cette loi...

commentaires (8)

Dur de faire plus demeuré, même en s'appliquant....

Je partage mon avis

21 h 59, le 04 décembre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Dur de faire plus demeuré, même en s'appliquant....

    Je partage mon avis

    21 h 59, le 04 décembre 2016

  • Et de publier une photo du "BEN GURION AIRPORT"...c'est permis ? Irène Saïd

    Irene Said

    17 h 33, le 04 décembre 2016

  • Completement malade ces gens! Ils vivent encore dans le passe....

    IMB a SPO

    16 h 07, le 04 décembre 2016

  • MONSIEUR LE PILOTE, ARRETEZ L,AVION S.V.P. POUR QUE J,EN DESCENDE CAR JE VOIS QUE VOUS ALLEZ ATTERRIR A BEN GOURION... OU : JE QUITTE MON GAGNE PAIN CAR JE SOUPCONNE QUE L,AVION ATTERRIRAIT A BEN GOURION... DE BEN IL Y EN A TROP DANS LES TETES QUI FAIT BEN BANG... BEN BANG...

    L,AUTHENTIQUE LIBRE EXPRESSION

    12 h 09, le 04 décembre 2016

  • Nos chères "autorités" ont toujours le temps pour s'occuper de broutilles insignifiantes et sans conséquences tragiques pour nous, peuple libanais... Alors qu'il y a tellement de problèmes urgents à résoudre dans notre pays ! Il n'y a que les troupeaux de moutons-suiveurs-bêleurs et leurs idoles enturbanées qui vibrent de bonheur après cette "directive" historique. Irène Saïd

    Irene Said

    11 h 54, le 04 décembre 2016

  • Je rêve ...

    Remy Martin

    11 h 30, le 04 décembre 2016

  • En parler c'est comme si on nous informait que le Liban interdisait aux bactéries libanaises de se rendre à raqqa par exemple ... C'est évident, c'est un endroit maudit où on a rien à foutre la bas .

    FRIK-A-FRAK

    10 h 26, le 04 décembre 2016

  • et ils font quoi ? Si leur compagnie les met sur un vol vers Israël ils doivent démissionner? Et c'est le Liban qui va les payer ?

    yves kerlidou

    09 h 45, le 04 décembre 2016

Retour en haut