X

À La Une

La justice iranienne condamne le Libanais Nizar Zakka à 10 ans de prison

liban

L'avocat du Libanais, détenteur de la green card américaine, dénonce une détention illégale et demande aux autorités américaines d'intervenir.

OLJ
20/09/2016

Nizar Zakka, un Libanais résidant au États-Unis et arrêté à Téhéran en septembre 2015, a été condamné à 10 ans de prison et une amende s'élevant à plusieurs millions de dollars, a annoncé lundi sur son site officiel le bureau d'avocat Poblete Tamargo, qui représente M. Zakka. Selon des médias qui citent l'agence de presse AP, cette amende s'élève à 4,2 millions de dollars.

Le Libanais, détenteur de la green card américaine, est soupçonné d'avoir des "liens étroits avec la communauté militaire et du renseignement des États-Unis". La télévision d'Etat iranienne avait montré plusieurs photos d'un homme en tenue militaire, sur une base américaine, en affirmant qu'il s'agissait de Nizar Zakka. 

Jason Poblete, l'avocat de M. Zakka, a annoncé dans un communiqué publié lundi qu'un verdict de 60 pages a été rendu par une Cour en Iran et que "le régime iranien a condamné Nizar à passer dix ans de plus dans la prison d'Evin". "La condamnation comprend également une amende scandaleuse", précise M. Poblete. 

Selon M. Poblete, "ceci est un autre exemple qui prouve que le régime iranien prend pour cible les Américains afin d'obtenir des concessions de la part des États-Unis". "Nizar a courageusement maintenu tout au long de son illégale détention qu'il est innocent et qu'il est utilisé comme un pion politique, indique l'avocat. Nous rejetons ces procédures et ce verdict".

M. Poblete a en outre précisé que la santé de M. Zakka "continue de se détériorer en raison des conditions difficiles de détention dans la prison d'Evin ainsi que le traitement de ses geôliers". Dans un communiqué publié le 16 septembre, Amnesty international avait indiqué que "l'état de santé se dégradait, et que les autorités ne lui permettent pas de recevoir des soins médicaux".

L'avocat de Nizar Zakka a enfin appelé le secrétaire d'Etat américain John Kerry et la représentante des Etats-Unis à l'Onu, Samantha Powers, à exiger auprès des membres de la la délégation iranienne qu'ils rencontreront au cours de l'Assemblée générale qui se déroule actuellement aux Nations unies "la libération inconditionnelle de Nizar Zakka, ne serait-ce que pour des raisons humanitaires".

Dans une déclaration à L'Orient-Le Jour, M. Poblete a affirmé qu'il "continuera à mettre la pression sur le Congrès américain et surtout sur le département d'État pour obtenir la libération de de Nizar Zakka". "Nous considérons que M. Zakka est un otage et non un prisonnier", a-t-il estimé.

Nizar Zakka était le secrétaire général d'une ONG régionale baptisée Ijma3, spécialisée dans le développement des technologies de la communication et qui recevait des fonds, notamment d'agences onusiennes et des États-Unis. En septembre 2015, il avait été invité à Téhéran par la vice-présidente iranienne pour les Affaires de la femme et de la famille, Shahindokht Molaverdi, afin de prendre part à une conférence sur le développement et l'emploi des femmes.

 

Pour mémoire
Nizar Zakka a été transporté à l'hôpital quand il a appris le décès de sa mère

Pourquoi Nizar Zakka est-il encore détenu en Iran ?

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL L,A ECHAPPE BELLE DANS CE PAYS !

FAKHOURI

Il n'y a qu'OBAMA pour croire les iraniens !!!!
Depuis Khomeni les otages sont les seuls à payer
La haine, le mensonge, la vengeance, etc sont les produits humains des iraniens

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants