X

À La Une

Pour le mufti d'Arabie, les Iraniens "ne sont pas des musulmans"

tensions

Des propos qui interviennent au lendemain d'une diatribe de Ali Khamenei contre les dirigeants saoudiens au sujet du pèlerinage.

OLJ/AFP
06/09/2016

Le grand mufti d'Arabie saoudite a affirmé que les Iraniens "ne sont pas des musulmans", dans une déclaration à un quotidien saoudien publiée mardi, au lendemain d'une diatribe du numéro un iranien Ali Khamenei contre les dirigeants saoudiens au sujet du pèlerinage.

"Nous devons comprendre que ceux-là ne sont pas des musulmans (...). Leur hostilité envers les musulmans est ancienne, plus particulièrement envers les sunnites", a déclaré cheikh Abdel Aziz ben al-Cheikh, interrogé par Makkah, un quotidien proche des autorités, sur les violentes critiques de l'ayatollah Khamenei. Ce dernier a exhorté lundi les musulmans à reconsidérer la gestion par Riyad des lieux saints à la Mecque et Médine, sinon a-t-il dit "le monde musulman sera confronté à des problèmes plus grands".

 

(Lire aussi : Après le drame de 2015, un hajj sous haute surveillance)

 

Cette guerre des mots, peu avant le début samedi du pèlerinage annuel de La Mecque, témoigne de la forte tension entre l'Arabie saoudite, chef de file de l'islam sunnite, et l'Iran, son rival régional chiite.
Les Iraniens sont privés cette année du pèlerinage, pour la première fois depuis presque trois décennies.
L'an dernier une bousculade à La Mecque a fait près de 2.300 morts parmi les pèlerins, dont 464 Iraniens. Téhéran avait ensuite accusé les autorités saoudiennes d'"incompétence" dans l'organisation du hajj.
Pour l'Arabie saoudite, les conditions qu'a posées l'Iran pour la participation de ses ressortissants sont "inacceptables", notamment celle d'organiser des manifestations.

La République islamique d'Iran fait des "efforts pour politiser le hajj et le transformer en une occasion de violer les enseignements de l'islam, en scandant des slogans et perturbant la sécurité des pèlerins", a affirmé lundi soir le prince héritier saoudien Mohammed ben Nayef.

Les relations entre les deux pays se sont encore tendues en janvier lorsque l'Arabie saoudite a rompu ses liens avec l'Iran après l'attaque de son ambassade à Téhéran par des manifestants protestant contre l'exécution du cheikh Nimr, une figure de la contestation chiite contre le régime saoudien sunnite.

 

Lire aussi
Tensions inédites entre Riyad et Téhéran sur la question du hajj

L'Iran n'enverra pas de pèlerins à La Mecque, nouvelle crise avec Riyad

Entre sunnites et chiites, les divisions remontent à loin

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

VIRAGE CONTRÔLÉ

Qui des wahabites ou des chiites ont été exclus de lislam ?

Et c'était lors d'un congrès des musulmans sunnites au Caucase.

La n'est pas le problème, la vraie question est que les bensaouds ont vendu au rabais l'islam et les musulmans.

Talaat Dominique

qui sont les plus hostiles aux autres musulmans, c'est bien les saoudiens !!!!!

M.V.

Faut proposer aux iraniens de venir à Lourdes ...il n' y aurait rien de sacrilège , de prier dans ce lieu ...m^me qu'il y aussi le Vatican ...mais faut demande l'avis du Pape ....

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

AH... LE VOILA ! ILS SONT QUOI ALORS ? DES MECREANTS AUSSI ? QUE VOUS LE VOULEZ OU NON... ENTURBANE... ILS SONT DES MUSULMANS ! ILS SONT VOS FRERES DANS LA CROYANCE...

George Khoury

il faut quand meme reconnaitre que l'arabie saoudite a une gestion catastrophique du Hajj. A chaque fois les morts se comptent en milliers

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants