Rechercher
Rechercher

Justice

Rifi appelle de nouveau à abolir la peine de mort

Les participants à la conférence d’Oslo. Photo Ani

Le ministre démissionnaire de la Justice Achraf Rifi a appelé hier de nouveau à abolir la peine de mort.
Dans une intervention prononcée dans le cadre de la sixième conférence internationale pour la lutte contre la peine de mort à Oslo (Norvège), M. Rifi a insisté sur « l'importance d'annuler la peine de mort des lois libanaises, conformément à la tendance moderne, qui traduit la volonté de l'opinion publique mondiale désirant abolir cette peine qui n'empêche pas les crimes ».
« La jurisprudence libanaise montre que, dans la majorité des cas, les tribunaux libanais réduisent la peine de mort à celle des travaux forcés à perpétuité », a souligné le ministre démissionnaire de la Justice, avant de rappeler que « plusieurs tentatives, dont deux propositions de loi, ont été menées dans ce domaine, mais ont été entravées par les circonstances sécuritaires difficiles et l'augmentation des taux de crime ».
« Le code de procédure pénale permet au juge de remplacer la peine de mort par un jugement de prison à vie, à condition de prouver la bonne conduite du détenu », a ajouté Achraf Rifi avant de poursuivre : « La peine de mort ne peut être exécutée qu'après approbation du président de la République, et consultation de la commission d'amnistie, sachant que cette peine exige la publication d'un décret précisant le lieu et le moyen d'exécution. Tout cela explique le fait qu'aucune peine de mort n'a été appliquée au Liban depuis 20 ans. » Selon M. Rifi, « cela est un signe de l'orientation de l'autorité politique à geler l'exécution de cette peine jusqu'à son abolition totale quand les circonstances seront propices ».
Le ministre de la Justice a enfin affirmé l'attachement du Liban à la dignité de l'être humain, « et son droit à une vie digne ». Selon lui, « les modèles portant atteinte à la dignité humaine disparaîtront du fait de l'attachement de notre peuple libre à la vie ».


Le ministre démissionnaire de la Justice Achraf Rifi a appelé hier de nouveau à abolir la peine de mort.
Dans une intervention prononcée dans le cadre de la sixième conférence internationale pour la lutte contre la peine de mort à Oslo (Norvège), M. Rifi a insisté sur « l'importance d'annuler la peine de mort des lois libanaises, conformément à la tendance moderne, qui...

commentaires (0)

Commentaires (0)