Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

"Combats à Alep entre Hezbollah et régime syrien"; le parti chiite dément

Al-Chark al-Awsat parle d"'insultes à caractère confessionnel et d'accusations de trahison qui ont fusé entre combattants du Hezbollah et soldats syriens".

"Des combats entre le régime Assad et le +Hezbollah+ à Alep font des morts et des blessés". C'est le titre d'un article du quotidien panarabe al-Chark al-Awsat, signé Caroline Akoum et publié vendredi. Photo d'archives AFP/George Ourfalian

"Des combats entre le régime Assad et le +Hezbollah+ à Alep font des morts et des blessés". C'est le titre d'un article du quotidien panarabe al-Chark al-Awsat (proche du régime saoudien), signé Caroline Akoum et publié vendredi. Tard dans la nuit d'hier, le parti chiite libanais a démenti ces informations, les qualifiant de "mensonges".

"Les différends entre les forces du régime syrien et ledit Hezbollah ont éclaté de manière inédite dans la nuit de mercredi à jeudi, provoquant des affrontements aux abords nord et sud d'Alep. Les informations étaient contradictoires sur les causes de ces violents affrontements, et des bombardements aériens du régime ont infligé de nombreuses pertes aux combattants du Hezb, faisant plusieurs morts et blessés", croit savoir al-Chark al-Awsat, publiant une photo regroupant les portraits de combattants qui, selon le journal, ont été tués durant ces combats.

Citant des sources issues des groupes d'opposition au régime Assad, le quotidien saoudien précise que "ces combats ne sont pas les premiers du genre, mais c'est la première fois que ces informations sont relayées par la presse". Dans les détails, al-Chark al-Awsat parle d"'insultes à caractère confessionnel et d'accusations de trahison qui ont fusé entre combattants du Hezbollah et soldats syriens". "Un officier (syrien) et sept membres des forces du régime ont été tués, provoquant une réponse de l'armée qui a bombardé les régions de Nebbol et Zahra, dans la zone rurale au nord d'Alep", affirme le quotidien.

 

(Pour mémoire : Iraniens, chiites irakiens, hazaras afghans et Hezbollah pour remplacer l'infanterie d'Assad)

 

Dans un communiqué, le Hezbollah dément catégoriquement ces informations : "Plusieurs médias locaux et arabes se sont employés ces derniers jours à diffuser une série de mensonges concernant la situation sur le terrain en Syrie, notamment en affirmant que des combats ont eu lieu entre l'armée syrienne et des milices allées, d'une part, et le Hezbollah, d'autre part. Ces médias prétendent également que des morts et blessés sont tombés suite à des raids de l'aviation syrienne", écrit le parti chiite. "Nous démentons catégoriquement ces allégations et ces mensonges proférés par des médias habitués à mentir et à déformer les vérités", affirme le Hezbollah, avant d'accuser ces médias d'être "à la solde de services de renseignements locaux, arabes et internationaux".

Toutefois, le parti reconnaît des pertes récentes dans ses rangs dans la zone rurale d'Alep "Nos moujahidines tombés en martyrs récemment dans les zones rurales d'Alep ont été tués lors de combats directs avec les groupes terroristes takfiristes (...)".

Le communiqué conclut sur des assurances du parti chiite concernant ses "liens solides avec l'armée syrienne et ses alliés en Syrie (...)".

Le Hezbollah se bat, officiellement depuis 2013 en Syrie, aux côtés de l'armée du régime du président Bachar el-Assad et des milices qui lui sont fidèles. Présent dans différentes régions du pays, il a perdu depuis un grand nombre de combattants.

 

Pour mémoire

Offensive du régime à Alep : le soutien clé de Moscou, du Hezbollah et autres milices étrangères

À Alep, quatre acteurs... et un arbitre

"Des combats entre le régime Assad et le +Hezbollah+ à Alep font des morts et des blessés". C'est le titre d'un article du quotidien panarabe al-Chark al-Awsat (proche du régime saoudien), signé Caroline Akoum et publié vendredi. Tard dans la nuit d'hier, le parti chiite libanais a démenti ces informations, les qualifiant de "mensonges".
"Les différends entre les forces du régime...

commentaires (12)

Mou ex-"déshérité", va !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

21 h 00, le 20 juin 2016

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • Mou ex-"déshérité", va !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    21 h 00, le 20 juin 2016

  • Bizarre...quand une information diffusée dans les médias, ou un événement important comme la bombe de la BLOM/Verdun...vont desservir ce "parti de Dieu"...c'est les démentis boîteux ou le silence de sa part ! Pense-t-il vraiment que nous sommes tous des moutons-suiveurs-bêleurs qui vont avaler tout ce qu'on leur jette en pâture ? Irène Saïd

    Irene Said

    16 h 42, le 19 juin 2016

  • Cette information me semble devoir être prise avec des pincettes, al-Chark al-Awsat nous ayant habitués à des scoops bidon. Que des échauffourées puissent se produire entre milices alliées est possible, mais il semble étonnant que le régime mobilise son aviation contre la milice qui est son principal soutien. Et ce, pour une bordée d'injures!

    Yves Prevost

    07 h 21, le 19 juin 2016

  • Mentez, mentez ! Il lui en restera toujours quelque miettes pour lui....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    20 h 43, le 18 juin 2016

  • CE QUI SE PASSE EN SYRIE EST UN GENOCIDE... ERDO EN EST JALOUX...

    JE SUIS PARTOUT CENSURE POUR AVOIR BLAMER GEAGEA

    20 h 11, le 18 juin 2016

  • Dans un communiqué, ce héZébbb chïïte dément, évidemment, ces infos ; le Niais Per(s)cé ! Selon only ce héZébbb même, mahééék, plusieurs médias, yîîîh, se sont employés à diffuser, yâââï, une série de mensonges "bien sûr", en affirmant que des combats ont eu lieu entre les Chabbîhhâhs bääSSyriaNiques et noûSSâïrîs d'une part, et la milice de ce héZébbb d'autre part. Comme de bien entendu, ce héZébbb "dément ces allégations et ces mensonges" proférés par des médias à la solde soi-disant de services de renseignements locaux, arabes et internationaux bolchévico-sionisto-imbérialisto-maçonniques ! Et comme quoi ses miliciens Takfiristes tombés récemment dans les zones rurales d'Alep, ont été tués seulement lors de combats directs avec les groupes des Moujâhidînes SUNNITES.... Bref, ce héZébbb fakkihîsto-chïïtique n'est RIEN de plus, en réalité, qu'une simple milice à la solde de môllâhs Per(s)cés en train de se noyer.... dans le GOLFE ARABIQUE. Yâ hassértéééh !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    19 h 04, le 18 juin 2016

  • C'est pas mal 50 % de sunnite dans l'armée légitime syrienne. Il faut juste avoir le courage de le dire.

    FRIK-A-FRAK

    18 h 03, le 18 juin 2016

  • Dites-nous...les religions monothéistes...parmi les-quelles les religions musulmane et chiite...prêchent-elles toutes ces tueries ? Responsables du Hezbollah, bien à l'abri dans vos bunkers sous des mètres de béton , et autres groupes qui bataillez à gauche et à droite au nom de DIEU...n'êtes-vous pas fatigués de tous ces morts, de tout ce sang ? Tous ces jeunes que vous envoyez à la mort...pour satisfaire vos ambitions personnelles et celles de vos commanditaires, comment vous justifierez-vous quand vous serez devant votre DIEU ??? En tant que responsables religieux, nous supposons que vous devez de temps à autre lire les livres saints...non ? Irène Saïd

    Irene Said

    15 h 10, le 18 juin 2016

  • Et par cette 3eme tentative pour dire croira qui voudra vous finirez par me publier ? C'est quand même pas la Mecque à boire cette histoire.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 59, le 18 juin 2016

  • pas etonnant avec disont 50% de sunnite composant l'armee syrienne (apres l'epuration ethnique)

    Bery tus

    14 h 07, le 18 juin 2016

  • les saoudiens , c'est connu , ne sont pas des menteurs ...d'ailleurs, nous les croyons sur parole ...quoique.... au royaume des sourds muets ...les borgnes ne sont pas roi......!

    M.V.

    14 h 03, le 18 juin 2016

  • PAS SEULEMENT A ALEP MAIS AUSSI AU RIF DE DAMAS... CA VA VENIR CA AUSSI A GRANDE ECHELLE... ATTENDEZ VOIR...

    JE SUIS PARTOUT CENSURE POUR AVOIR BLAMER GEAGEA

    12 h 51, le 18 juin 2016

Retour en haut