Rechercher
Rechercher

À La Une - syrie

Double attentat revendiqué par l'EI près du mausolée de Saydé Zeinab

Au moins 20 morts et plus de 30 blessés.

Un double attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a fait au moins 20 morts samedi près d'un mausolée chiite proche de Damas. REUTERS/Omar Sanadiki

Un double attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a fait au moins 20 morts samedi près d'un mausolée chiite proche de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, le bilan "s'élève à 20 morts, dont 13 civils, et plus de 30 blessés" dans les deux attaques près du mausolée de Saydé Zeinab. Selon lui, le kamikaze qui s'est fait exploser à une entrée du sanctuaire visait "un barrage de miliciens prorégime".

L'agence officielle Sana a donné un bilan d'au moins 12 morts et 55 blessées, en précisant qu'un kamikaze avait fait sauter sa ceinture d'explosifs à l'entrée du sanctuaire et un autre avait fait exploser une voiture piégée dans une rue de ce secteur de la banlieue de Damas.

L'EI a revendiqué les attentats. "Trois opérations martyrs, deux au moyen d'une ceinture d'explosifs et une troisième au moyen d'une voiture piégée, ont été menées par les combattants de l'EI Saydé Zeinab", a affirmé l'agence Aamaq, liée à l'organisation ultraradicale sunnite.

Le mausolée de Saydé Zeinab, vénéré par les musulmans chiites car il abrite la tombe de la petite-fille du prophète Mahomet, est protégé par des miliciens chiites, notamment libanais et irakiens, et des soldats de l'armée syrienne. Des points de contrôle protègent ce secteur très sécurisé de la banlieue de Damas, le site ayant été la cible de plusieurs attaques de groupes jihadistes sunnites, dont l'EI, qui considèrent les chiites comme des hérétiques.

La chaîne officielle Al-Ikhbariya a diffusé des photos montrant d'épaisses colonnes de fumée noire s'élever du site des attentats et de gros dégâts occasionnés aux immeubles environnants. Sur d'autres photos, on peut voir des carcasses de voitures carbonisées, des pompiers tentant d'éteindre un véhicule en flammes et des enseignes de magasins soufflées par les explosions et éparpillées sur la route.

Le dernier attentat à Saydé Zeinab remontait au 25 avril, lorsque l'EI a revendiqué une attaque à la voiture piégée qui a fait au moins sept morts et une vingtaine de blessées. Le 21 février, un double attentat suicide perpétré à 400 mètres du mausolée a fait 134 morts, dont 97 civils, selon l'OSDH. Et fin janvier, au moins 70 personnes avaient été tuées près de ce sanctuaire.

Le mausolée serait le lieu où Saydé Zeinab a vécu après avoir été capturée par les armées du calife omeyyade Yazid à la suite de l'exécution de ses frères Hussein et Hassan à Kerbala (Irak), que les chiites considèrent comme l'évènement le plus tragique de leur histoire.

Le conflit en Syrie, déclenché par la répression de manifestations réclamant des réformes, s'est complexifié au fil des ans avec une multitude d'acteurs syriens, régionaux et internationaux. Il a fait plus 280.000 morts et des millions de déplacés et de réfugiés.



Lire aussi
Daraya a reçu son premier convoi alimentaire depuis 2012, mais...

Les ambiguïtés du triangle USA-Turquie-Kurdes au cœur de l’offensive contre Manbij

Des forces spéciales françaises en Syrie pour conseiller des rebelles arabo-kurdes

Derrière les offensives contre l’EI, des objectifs divergents

 

Repères
Les grandes étapes de la lutte contre l'EI

Cinq faits marquants sur Raqqa

Un double attentat revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a fait au moins 20 morts samedi près d'un mausolée chiite proche de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, le bilan "s'élève à 20 morts, dont 13 civils, et plus de 30 blessés" dans les deux attaques près du mausolée de Saydé...

commentaires (5)

Pauvres chïïtes du héZébbb ! Même un mausolée en Syrie, ils n'arrivent même pas à le sécuriser....

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

09 h 17, le 12 juin 2016

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Pauvres chïïtes du héZébbb ! Même un mausolée en Syrie, ils n'arrivent même pas à le sécuriser....

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    09 h 17, le 12 juin 2016

  • Actes criminels et barbares qui ne peuvent avoir aucune compréhension ni explication ... Donc aucun "mais et aucun "si". En effet si Hezb n'était pas allé défendre le Liban en syrie, aucune église et aucune mosquée ,aucun marché et aucun lieu touristique ou publique au liban n'auraient été épargnés. Qu'on se le dise bien et HAUT.

    Ali Farhat

    04 h 28, le 12 juin 2016

  • Que foutent les Russes ? Yâ hassirtîhhh yâ Sittt Zâïynîbbb !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    22 h 04, le 11 juin 2016

  • CONDAMNABLES CERTES... MAIS CE SONT DES REACTIONS AUX ACTIONS...

    LA LIBRE EXPRESSION

    18 h 12, le 11 juin 2016

  • "sans notre presence en syrie, il y aurait eu 300 explosions et 5,000 morts", voila a quoi se resumera la logique du hassan

    George Khoury

    16 h 22, le 11 juin 2016

Retour en haut