X

À La Une

"Il faut poser la question du racisme en France", estime Tariq Ramadan

polémique

L'islamologue suisse qualifie de "maladroits" les propos de l'international de football Karim Benzema.

OLJ/AFP
02/06/2016

L'islamologue suisse Tariq Ramadan a qualifié jeudi de "maladroits" les propos de l'international de football Karim Benzema imputant sa non-sélection pour l'Euro à une forme de racisme en France, tout en estimant que le joueur avait "raison sur l’atmosphère qui règne" dans ce pays.

Le sélectionneur Didier Deschamps a "cédé à la pression d'une partie raciste de la France", a lâché mercredi dans la presse espagnole Karim Benzema, non sélectionné pour l'Euro-2016 en France (10 juin-10 juillet). Les propos de l'attaquant du Real, d'origine algérienne, ont provoqué un tollé.

"Je ne pense pas que sur cette affaire, on puisse parler de racisme caractérisé", a réagi Tariq Ramadan sur les médias BFMTV et RMC. "Je pense que c'est maladroit." "Il y a quand même un fait, quelque chose qui lui est reproché (...), et le sélectionneur doit penser à l'esprit d'équipe, à la cohésion", a poursuivi le théologien musulman.
Karim Benzema a été écarté de l'équipe de France à cause de son inculpation dans une affaire de chantage à la sextape contre un autre international, Mathieu Valbuena.

Mais, de manière "raisonnable", "il faut poser la question du racisme en France", a poursuivi Tariq Ramadan, pour qui "la question du racisme en France, elle est vis-à-vis des Arabes, elle est vis-à-vis des Noirs, elle est vis-à-vis des Roms". "L'antisémitisme, l'islamophobie et tous les racismes doivent être refusés", a-t-il insisté. "Benzema a raison sur l'atmosphère" qui règne en France, a indiqué plus tard l'islamologue.

L'intellectuel suisse s'en est pris au Premier ministre Manuel Valls qui s'était lui-même prononcé contre la présence de Benzema en équipe de France, arguant qu'un "grand sportif devait être exemplaire". "Qu'est-ce que Valls a à dire sur le fait qu'on sélectionne Benzema ou pas ? Il a politisé l'affaire alors qu'il fallait laisser le sélectionneur s'occuper de ça", a-t-il jugé.

 

Lire aussi
Jamel Debbouze: Benzema et Ben Arfa "payent la situation sociale de la France d'aujourd'hui"

Valls: "aucune raison" d'accorder la nationalité française à Tariq Ramadan

Des militantes Femen perturbent une conférence de Tariq Ramadan à Paris

Tariq Ramadan appelle les musulmans à tenir "un discours clair"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

POUR LE NON RACISME FAUT S,ADAPTER AUX REGLES ET LOIS DES DEUX FACES DE LA MEME MONNAIE... LA-BAS VOUS VOUS TAISEZ... TOUS... ET BAISSEZ L,ECHINE... UNE FOIS EN OCCIDENT VOUS RECLAMEZ DES DROITS ET LA DEMOCRATIE...

MIROIR ET ALOUETTE

Benzéma n'a dit que des vérités qui dérangent , et il l'a fait de façon on ne peut plus "civilisée" .

L'ambiance raciste existe bel et bien en France , si Karim a une casserole , Hatem BenArfa est à l'heure actuel le meilleur joueur français du championnat devant Ibrahimovitch .

On ne pouvait pas en tant que sélectionneur de l'équipe de France ne pas le retenir .
On nous dit à cause de son caractère etc... bulshitt , Jérémy Chardy de Leicester a fait de la taule , a été pris entrain de fumer des drogues etc..., il est sélectionné en équipe d'Angleterre .

Le malaise est là , ces français d'origine Afrique du Nord sont plus utiles à la France que ne le sont les bensaouds du golfe , et les ignorer ne pourrait qu'aggraver les tensions déjà au plus haut .

Pourquoi Platini est " innocent" dans le collectif imaginaire français et Benzéma de toute façon coupable , sans même avoir été jugé ????

M.V.

La question c'est plutôt l'instrumentalisation du pseudo-racisme ...pour en faire une stratégie de communication pour gogos...par exemple, au service de l'antiracisme, comme Harlem Désir et son SOS racisme ...qui lui ont permis à force de démagogie , de contre-vérités ,transcendées par les médias de gauche... d'étoffer la politique du PS ....

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants