X

À La Une

Micro-trottoir spécial Municipales 2016 : A Beyrouth, les électeurs entre colère, lassitude et dégoût

Vidéo

Les municipales devraient se tenir le 8 mai dans la capitale.

22/04/2016

Les Beyrouthins sont appelés aux urnes le 8 mai prochain pour élire leur conseil municipal. Mais déjà, des rumeurs circulent quant à un report ou une annulation des élections. L'Orient-Le Jour est parti à la rencontre des habitants de la capitale libanaise pour savoir ce qu'ils attendent de leurs élus municipaux. Entre dégoût, lassitude ou colère... leurs témoignages.

 

 

Lire aussi sur les municipales

Quatre facteurs pourraient conduire à un report des municipales

Beyrouth, ville invisible, l'impression de FIfi Abou Dib

Beyrouth Madinati sème ses agora à travers la capitale (vidéo)

« Beyrouth, madinati », une initiative pour reprendre le pouvoir décisionnel en main

« Mouwatinoun wa mouwatinat fi dawla » se présentera à Beyrouth, Zahlé et Baalbeck

Hariri déclare son soutien à la candidature de Jamal Itani à Beyrouth

 

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DE CHARYBDE EN SCYLLA... OU DE SCYLLA EN CHARYBDE ?

Beauchard Jacques

Le rejet de la politique est fait toujours le lit du pire....

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de « L’Orient-Le Jour »

Alerte au plastique

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : le déblocage serait imminent

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué