Justice

Internet illégal : le directeur d’Ogero doit répondre de 45 plaintes

Dans le cadre de l'enquête sur l'affaire de l'Internet illégal qui a été récemment dévoilée et dont le réseau s'étend à Denniyé, à Zaarour, à Faqra et à Ouyoun el-Simane, le directeur général d'Ogero, Abdel Menhem Youssef a été entendu aujourd'hui par l'Inspection centrale, rapporte l'agence d'information al-Markaziya. Selon la chaîne MTV, le président de l'Inspection centrale, le juge Georges Awad, a demandé à M. Youssef de s'expliquer rapidement sur 45 plaintes lancées contre lui. Le juge devrait désigner un comité d'experts neutres qui analyserait les réponses du directeur général d'Ogero. Toujours selon la MTV, l'enquête insiste sur un certain nombre de dossiers liés à la négligence dont aurait fait preuve Abdel Menhem Youssef pour préserver les deniers publics dans le dossier d'Internet et dans d'autres dossiers, parmi lesquels le détournement de fonds à partir des salaires des fonctionnaires sous prétexte de paiement de TVA, sur base d'une plainte présentée par le ministre Charbel Nahas.
Pour rappel, le Parti socialiste progressiste du député Walid Joumblatt avait accusé M. Youssef d'être directement responsable de l'existence de réseaux Internet illégaux. M. Joumblatt avait aussi dénoncé la façon de traiter le dossier. Il avait indiqué, dans un tweet, il y a deux jours, que « ce sont les pertes financières qui sont mises en avant dans l'enquête, au détriment du côté scandaleux de l'affaire », redoutant ainsi que l'affaire ne soit étouffée.


Dans le cadre de l'enquête sur l'affaire de l'Internet illégal qui a été récemment dévoilée et dont le réseau s'étend à Denniyé, à Zaarour, à Faqra et à Ouyoun el-Simane, le directeur général d'Ogero, Abdel Menhem Youssef a été entendu aujourd'hui par l'Inspection centrale, rapporte l'agence d'information al-Markaziya. Selon la chaîne MTV, le président de l'Inspection...

commentaires (0)

Commentaires (0)