Rechercher
Rechercher

Liban

Samir Frangié : Modérés du Liban, unissez-vous 

L'ancien député Samir Frangié a appelé à l'unité de tous les modérés au Liban face à la violence, à l'extrémisme et au terrorisme.
« Modérés du Liban, unissez-vous face au terrorisme. Ce n'est pas facile, mais il y a un début à tout. Comme nous avons œuvré progressivement jusqu'à obtenir le retrait syrien du Liban en 2005, il nous faut rassembler aujourd'hui nos forces pour préparer le terrain à l'unité de tous les modérés du monde », a affirmé M. Frangié, dans le cadre d'une causerie organisée par le Rotary Club à l'hôtel Le Gabriel-Achrafieh, sur le thème « La paix et le vivre-ensemble ».
Les parties extérieures sont focalisées sur leurs dossiers, et nous ne faisons pas partie de leurs priorités, a dit en substance M. Frangié dans son exposé. L'Europe est affairée à garantir sa sécurité après les attaques terroristes et préoccupée par la vague de réfugiés qui touche le continent, tandis que les États-Unis, eux, sont concentrés sur la prochaine élection présidentielle, « le tout à l'ombre d'une incapacité mondiale à contenir la violence et l'extrémisme », a-t-il dit.
Au Liban, l'État failli (Failed State) ne permet pas de régler les problèmes du pays, comme le prouve la crise des déchets, a estimé Samir Frangié. De plus, l'État cherche des prétextes pour reporter les échéances à même de régénérer les institutions. Quant aux forces politiques, certaines cherchent à parvenir au pouvoir à n'importe quel prix pour assurer leurs intérêts, et d'autres utilisent la violence comme moyen pour réaliser leurs buts, a-t-il indiqué.
Mais le Liban a aussi des points forts qui lui permettent de tenir bon, notamment la vitalité de sa société, qui fait preuve de résilience et continue à multiplier les projets de développement en dépit des crises politiques, a-t-il noté. De plus, une grande partie des Libanais a tiré les leçons de la guerre civile et refuse de porter les armes à nouveau, ce qui octroie au Liban une certaine immunité. Mais le plus important de ces points forts reste selon lui le vivre-ensemble, qui crée un filet de sécurité sociétal protégeant le pays.
Samir Frangié a ensuite distingué entre « la coexistence des communautés » et « le vivre-ensemble », qui se produit « au niveau des individus », ce qui crée une cohésion entre les Libanais, un modèle qui fait l'objet d'appréciation de la part de l'extérieur. L'accord de Taëf a placé le vivre-ensemble au cœur de la Constitution, et il en a fait un pilier du pacte, et actuellement les pays en proie à des conflits sont à la recherche d'une formule semblable à celle de Taëf, notamment la Libye et le Soudan, a-t-il indiqué.
Pour M. Frangié, la crise actuelle n'est pas due à l'accord lui-même, mais à son application, longtemps rendue impossible par la tutelle syrienne. Dévié de sa trajectoire, l'accord a permis, tutelle de Damas oblige, l'hégémonie d'une partie libanaise sur une autre, a-t-il ajouté, avant d'appeler à une conjuration de la violence par l'union des forces de la modération, dans la mesure où les extrémistes sont toujours organisés, alors que les modérés sont dispersés, sinon démobilisés.


L'ancien député Samir Frangié a appelé à l'unité de tous les modérés au Liban face à la violence, à l'extrémisme et au terrorisme.« Modérés du Liban, unissez-vous face au terrorisme. Ce n'est pas facile, mais il y a un début à tout. Comme nous avons œuvré progressivement jusqu'à obtenir le retrait syrien du Liban en 2005, il nous faut rassembler aujourd'hui nos forces pour...

commentaires (2)

VOUS ÊTES SEUL CAPABLE DE RESSUSCITER LA RÉVOLUTION DU CÈDRE ! FAITES URGEMMENT VOS CONTACTS AVEC TOUS LES LEADERS DE CE TEMPS... LE LIBAN EST EN DANGER ! LES CHRÉTIENS SPÉCIALEMENT ET D'AUTRES COMMUNAUTÉS LE SONT TOUT AUSSI !

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

09 h 42, le 17 mars 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • VOUS ÊTES SEUL CAPABLE DE RESSUSCITER LA RÉVOLUTION DU CÈDRE ! FAITES URGEMMENT VOS CONTACTS AVEC TOUS LES LEADERS DE CE TEMPS... LE LIBAN EST EN DANGER ! LES CHRÉTIENS SPÉCIALEMENT ET D'AUTRES COMMUNAUTÉS LE SONT TOUT AUSSI !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 42, le 17 mars 2016

  • Wa fassaral mâäâ bil mâïîîî !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    05 h 59, le 17 mars 2016

Retour en haut