X

À La Une

En caméra cachée, deux Syriennes témoignent du cauchemar à Raqqa

syrie

Un reportage édifiant diffusé par Expressen TV.

 

 

OLJ
15/03/2016

La chaîne de télévision suédoise Expressen TV a diffusé lundi des images exclusives de Raqqa, la capitale autoproclamée du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, filmées par deux de ses habitantes.

Équipées de caméras cachées, dissimulées sous leur niqab, Oum Omran et Oum Mohammad ont accepté de risquer leur vie pour montrer leur quotidien, mis sous l'éteignoir depuis la prise de la ville par l'EI, en janvier 2014. "Elles savent qu'elles seront lapidées à mort si elles sont découvertes", indique le site internet d'Expressen.

La vidéo de 13 minutes montre principalement la vie infernale des femmes à Raqqa. Elle débute par la visite d'une petite épicerie où des produits pour cheveux montrant des visages de femmes ont été coloriés en noir. Cette vidéo montre également des membres de la police islamique, dont la fonction est de repérer les habitantes ne portant pas des burqas à double épaisseur.

Oum Omran et Oum Mohammad racontent les scènes d'exécutions publiques dont elles ont été témoins en commentant parfois en direct les images qu'elles filment, au risque d'être découvertes. Elles racontent comment leur vie a basculé : elles ne peuvent sortir de chez elles que si elles sont accompagnées, elles ne peuvent ni travailler ni étudier...

 




En mars 2015, la chaîne de télévision France 24 avait diffusé un documentaire intitulé "La rebelle de Raqqa" racontant l'histoire d'une jeune Syrienne exilée à Paris pour avoir eu le courage de dénoncer l'enfer qu'est devenue sa ville natale. Au péril de sa vie, Rezane, 26 ans, avait elle aussi filmé la vie quotidienne à Raqqa. Cachée sous son niqab, elle avait obtenu des images rares

 

 

Lire aussi
Trois hommes racontent le cauchemar quotidien à Raqqa

Comment témoigner de la (sur)vie à Raqqa sans se faire tuer par Daech

 

Pour mémoire
Raqqa, la "ville modèle" du califat de l'EI

Quand les sirènes hurlent à Raqqa, l'EI se terre

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ACQUIS À QUI

Comme quoi la burqa a du bon ...pour cacher autre chose aussi.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué