Rechercher
Rechercher

À La Une - Syrie

Pour l'Arabie saoudite, "la Russie échouera à sauver Bachar el-Assad"

Le chef de la diplomatie saoudienne répète que Riyad est prêt à engager des forces "spéciales" en Syrie pour participer à des opérations terrestres de la coalition internationale, sans toutefois donner de date.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a prédit dimanche "l'échec" des efforts de la Russie pour "sauver" le président syrien Bachar el-Assad. AFP / THOMAS KIENZLE

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a prédit dimanche "l'échec" des efforts de la Russie pour "sauver" le président syrien Bachar el-Assad.

La Syrie "a fait appel à la Russie qui échouera à sauver Bachar el-Assad", a déclaré M. Jubeir lors d'une conférence de presse à Riyad, en rappelant "l'échec" déjà essuyé, selon lui, par l'Iran, le Hezbollah chiite libanais et d'autres milices pro-Damas venues d'Irak, du Pakistan et d'Afghanistan.

M. Jubeir, dont le pays soutient militairement des opposants au régime de M. Assad, a ajouté qu'"il est impossible que cet homme, responsable de la mort de 300.000 innocents, du déplacement de 12 millions de personnes et de la destruction de son pays, puisse rester" au pouvoir. Son départ "est une question de temps et, tôt ou tard, son régime tombera et ouvrira la voie à l'édification d'une nouvelle Syrie sans Bachar el-Assad", a dit le ministre saoudien lors de cette conférence de presse tenue conjointement avec son homologue suisse Didier Burkhalter, en visite à Riyad.

 

(Lire aussi : Pourquoi la trêve en Syrie est un leurre, le décryptage d'Anthony SAMRANI)

 

Les États-Unis, la Russie et leurs principaux alliés ont convenu, lors d'une réunion cette semaine à Munich, d'une "cessation des hostilités" d'ici une semaine en Syrie et d'une fourniture d'aide accélérée aux populations assiégées pour favoriser une reprise des négociations de paix indirectes entre le régime et l'opposition, prévue le 25 février.

"Le régime syrien doit immédiatement permettre l'entrée de l'aide humanitaire dans les régions de Syrie, arrêter les frappes militaires contre les innocents et s'engager dans le processus politique en vue d'une transition", a déclaré M. Jubeir pour résumer les attentes de Riyad. En outre, a-t-il ajouté, "la Russie peut aussi réduire et arrêter ses frappes aériennes contre l'opposition syrienne modérée", soutenue par l'Arabie saoudite.

La Russie, qui soutient avec son aviation une offensive des troupes de Damas sur Alep notamment, est accusée de considérer toute forme d'opposition au régime de Bachar el-Assad comme "terroriste" et de cibler en priorité les rebelles que l'Occident considère comme des modérés.

 

(Lire aussi : Le siège d'Alep par l'armée syrienne affaiblit le camp occidental)

 

Le ministre saoudien a par ailleurs répété que son pays était prêt à engager des forces "spéciales" en Syrie pour participer à des opérations terrestres de la coalition internationale antijihadiste dirigée par les États-Unis. Mais il s'est refusé à fournir des précisions sur les effectifs à engager au sol en Syrie ou sur la date du début d'une telle opération, affirmant que cela devrait être décidé dans le cadre de la coalition.

Samedi soir, un haut responsable du ministère saoudien de la Défense a annoncé que Riyad avait déployé des avions de combat sur une base aérienne en Turquie pour "intensifier" ses opérations contre le groupe jihadiste État islamique en Syrie.

 

L'Iran a, de son côté, mis en garde dimanche l'Arabie saoudite contre l'envoi de troupes en Syrie, a rapporté la chaîne de télévision iranienne en arabe Al-Alam. "Nous ne permettrons certainement pas que la situation en Syrie évolue conformément à la volonté des +pays rebelles+. Nous prendrons les décisions nécessaires le moment venu", a déclaré l'adjoint du chef d'état-major des forces armées, le général Massoud Jazayeri, à la chaîne Al-Alam.

 

 

Lire aussi

Le ton monte entre alliés et adversaires de Damas

Poutine en train de réussir son pari syrien

"Ce qui se passe en Syrie est une catastrophe, il s'agit d'une troisième guerre mondiale"


Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a prédit dimanche "l'échec" des efforts de la Russie pour "sauver" le président syrien Bachar el-Assad.
La Syrie "a fait appel à la Russie qui échouera à sauver Bachar el-Assad", a déclaré M. Jubeir lors d'une conférence de presse à Riyad, en rappelant "l'échec" déjà essuyé, selon lui, par l'Iran, le Hezbollah chiite...

commentaires (7)

LES RUSSES... TRÈS PROCHAINEMENT... ET SURTOUT ÉCONOMIQUEMENT VONT LANCER DES S.O.S... ILS ONT ÉTÉ ASSEZ STUPIDES POUR AVOIR GAGNÉ TANT D'INIMITIÉS EN SI PEU DE TEMPS !!!

RAISON OBLIGE A SOUTENIR L,OLJ MALGRE SA CENSURE

12 h 34, le 15 février 2016

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • LES RUSSES... TRÈS PROCHAINEMENT... ET SURTOUT ÉCONOMIQUEMENT VONT LANCER DES S.O.S... ILS ONT ÉTÉ ASSEZ STUPIDES POUR AVOIR GAGNÉ TANT D'INIMITIÉS EN SI PEU DE TEMPS !!!

    RAISON OBLIGE A SOUTENIR L,OLJ MALGRE SA CENSURE

    12 h 34, le 15 février 2016

  • Pour l'Arabie saoudite, "la Russie échouera à sauver Bachar el-Assad" MAIS L'AMERIQUE DE HUSSEIN BARAQUE L'A DEJA SAUVEE CHER MELIK SALMAN.ET IL EST DIFFICILE DE RESAUVER UN RESCAPEE QUI A ETEE DEJA SAUVEE.

    Henrik Yowakim

    01 h 57, le 15 février 2016

  • l'arabie saoudite sera au sol de la syrie et l'iran et la russie n'y pourront rien !!

    Bery tus

    19 h 09, le 14 février 2016

  • "L'Iran Per(s)cé a mis en garde l'Heureuse Arabie contre l'envoi de troupes en Syrie : Nous ne permettrons certainement pas que la situation en Syrie évolue conformément à la volonté de l'Arabie Heureuse. Nous prendrons les décisions nécessaires le moment venu, a-t-il moufté." ! C'est c'la, oui ; comme d'hab, c'est toujours "le moment venu" ! Il menace, alors qu'il vient tout juste de se déculotter sur son programme nucléaire ! "Sacré" Per(s)cé, va !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    18 h 56, le 14 février 2016

  • CA C,EST PLUS QUE CERTAIN...

    RAISON OBLIGE A SOUTENIR L,OLJ MALGRE SA CENSURE

    18 h 29, le 14 février 2016

  • ça doit faire 5 ans que ce glabre ou un des siens nous disent ça ! bon on va encore lui donner 2 semaines et on vérifiera. lol.

    FRIK-A-FRAK

    18 h 25, le 14 février 2016

  • et si l'Arabie Saoudite arrive a sauver l'Arabie Saoudite au 21 siècle ...ca sera une performance...

    M.V.

    18 h 15, le 14 février 2016

Retour en haut