Dernières Infos

Syrie : une embuscade rebelle tue 76 soldats et miliciens (nouveau bilan)

AFP
13/02/2016

Une embuscade tendue dimanche dernier par des rebelles islamistes dans la province de Damas en Syrie a causé la mort de 76 soldats et miliciens prorégime, a rapporté dans un nouveau bilan samedi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon cette ONG, l'attaque qui a eu lieu dans la Ghouta orientale, principal fief de la rébellion dans la province de Damas, est "la plus importante embuscade contre les forces du régime dans la guerre". Un premier bilan de l'OSDH avait fait état de 35 morts.

Des membres de Jaïch al-Islam, un mouvement rebelle d'inspiration salafiste, ont ouvert le feu sur quelque 240 combattants des forces gouvernementales qui préparaient un assaut contre le bastion rebelle, a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

Quarante-cinq soldats ou miliciens favorables au régime du président syrien Bachar el-Assad ont été tués par des tirs tandis que 31 ont péri à la suite de l'explosion d'une série de mines au cours des affrontements. Le sort de 100 autres soldats ou miliciens reste inconnu, a précisé M. Abdel Rahmane.
Les familles des combattants tués ou portés disparus --dont beaucoup sont originaires de la province côtière de Lattaquié (ouest)-- exigent la restitution des corps de leurs proches, a indiqué à l'AFP le directeur de l'ONG.

Jaïch al-Islam est le plus puissant groupe rebelle de la Ghouta orientale, une vaste banlieue de la capitale syrienne régulièrement bombardée par les forces gouvernementales. Le régime a du mal à reconquérir du terrain dans cette région, malgré le soutien militaire aérien de son allié la Russie.

La guerre en Syrie a fait plus de 260.000 morts en près de cinq ans et jeté sur les routes plus de la moitié de la population. Le conflit implique de nombreux groupes armés ainsi que des puissances étrangères sur un territoire de plus en plus morcelé.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué