X

Liban

Bkerké : « Une occasion sérieuse se présente pour sortir du vide présidentiel »

Communautés

Les évêques maronites assurent que « le président est la pierre angulaire de l'édifice national dans ses dimensions historique et institutionnelle ».

OLJ
05/12/2015

L'Assemblée des évêques maronites, qui a tenu hier sa réunion mensuelle sous la présidence du patriarche Béchara Raï, a affirmé que le compromis en cours prévoyant l'élection de Sleiman Frangié à la présidence de la République est « une occasion sérieuse » de pourvoir à ce poste. « Toutes les forces politiques ont été invitées à se concerter en conséquence, dans la conscience que le président est la pierre angulaire de l'édifice national dans ses dimensions historique et institutionnelle ». L'Assemblée s'est ensuite prononcée sur divers sujets nationaux et internationaux : libération des militaires otages, attentats de Bourj el-Brajneh et de Paris, solidarité internationale pour combattre le terrorisme, performances remarquable des services de sécurité et de l'armée, protection de l'environnement.
Voici l'essentiel du communiqué de l'Assemblée des évêques :
« Les évêques partagent la joie des militaires séquestrés par le Front al-Nosra pour leur retour sains et saufs dans leurs familles (...). Ils présentent leurs condoléances aux martyrs tombés sur le champ de bataille ou après avoir été pris en otage.
« Ils remercient tous ceux qui ont agi en intermédiaires, déployé des efforts louables ou pris des risques pour parvenir à cet épilogue heureux.
« Ils souhaitent que les efforts se poursuivent pour assurer la libération des neuf militaires toujours aux mains de Daech (...) Ils prient pour tous les otages et prisonniers, et d'abord pour les évêques Youhanna Ibrahim et Boulos Yazigi, ainsi que pour le retour de la paix en Syrie, en Irak, en Palestine, au Yémen et dans toute la région.
« Les évêques considèrent qu'après 18 mois de vacance présidentielle, une occasion sérieuse se présente pour pourvoir à ce poste.
« Il s'agit maintenant, pour toutes les parties concernées, de se concerter et de coopérer pour sortir le pays d'un vide présidentiel qui a paralysé les institutions constitutionnelles.
« En qualité de chef de l'État, comme le précise la Constitution, le président est la pierre angulaire de l'édifice national dans ses dimensions historique et institutionnelle.
« Son élection doit donc être le résultat d'une conscience aiguë de l'importance de cette fonction et de son rôle essentiel. »

Une guerre mondiale diffuse
« Les évêques ont dénoncé la reprise des attentats, en particulier ceux qui ont affecté des civils dans la banlieue sud de Beyrouth (...) Par la même occasion, ils dénoncent le série de violences qui secoue le monde, en particulier celles qui ont frappé la France (...).
« La violence qui se propage au Liban et dans le monde reflète, comme l'a affirmé le pape François, une sorte de guerre mondiale diffuse.
« Cette situation appelle États, sociétés et religions à prendre conscience de leur responsabilité collective et à se solidariser réellement pour mettre fin à ce phénomène inquiétant.
« Dans ce contexte, le Liban retrouve tout son sens de « pays-message », et les Libanais leur responsabilité dans la diffusion de ce message et la consolidation de ce modèle.
« Cela ne saurait se produire sans un redressement et une régularisation du fonctionnement des institutions, comme preuve tangible que le pacte de coexistence est la boussole qui oriente les actions et les choix du peuple libanais (...). »

Félicitations
« Les évêques félicitent l'armée et les organismes de sécurité pour leur vigilance et leur effort soutenu visant à assurer aux Libanais un espace de sécurité en dépit de tous les défis.
« Ces forces ont fait preuve d'une efficience remarquable, en dépit de ce que l'on sait de leur sous-équipement.
« Ce fait atteste qu'un sentiment national très haut les anime, et pousse commandements et troupes à se dépenser sans compter au service du Liban et des Libanais.
« Avec la tenue à Paris du Sommet mondial sur le climat et à la lumière de l'encyclique du pape sur l'environnement, l'Assemblée attire l'attention des fidèles sur l'importance de cet événement mondial, les invitant à prendre au sérieux la cause de la préservation de l'environnement et de la beauté des sites naturels du Liban.
« Elle les invite en outre à combattre toutes les espèces de pollution à l'origine de maladies mortelles.
« À l'occasion de l'ouverture dans quelques jours de l'année jubilaire de la miséricorde (8 décembre) et en ce temps liturgique de l'Avent qui conduit à Noël, les évêques invitent leurs fils et filles à s'y préparer dans la prière, le repentir, les actes de charité et l'amour des pauvres, et à invoquer le Christ, prince de la paix, pour qu'il rétablisse la paix dans les pays de cette région qui souffre ainsi que dans tous les cœurs. »

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

On dirait un "home" ! Elle y est de combien la "moyenne d'âge" ?

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Cela ne saurait se produire sans un redressement et une régularisation du fonctionnement des institutions." ! Oui, mais que fait-on avec les "ordures" ?

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Ils prient pour le retour de la paix en Syrie, en Irak, en Palestine, au Yémen et dans toute la région." Oui, mais, ils oublient Qâää et Ëérssééél ?!

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’ennemi n° 1 (des Libanais)

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants