Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

Un Suédois d'origine libanaise accusé d'espionnage au profit du Hezbollah arrêté en Israël

Hassan Khaizaran aurait été chargé d'enrôler des Arabes israéliens et des Palestiniens possédant un passeport étranger.

Capture d'écran du site du quotidien israélien Haaretz.

Un ressortissant suédois d'origine libanaise, accusé d'espionnage et d'avoir tenté de recruter des hommes en Israël au profit du Hezbollah, a été arrêté par les autorités israéliennes, ont annoncé dimanche le Shin Bet, le service de sécurité intérieure, et la justice israélienne, repris par plusieurs médias israéliens.

Hassan Khaizaran, âgé de 55 ans, a été arrêté le 21 juillet dernier à l'aéroport israélien Ben Gourion. Au cours de son interrogatoire, le suspect a avoué travailler au profit du Hezbollah depuis 2009, date d'un voyage familial au Liban.

M. Khaizaran a également expliqué que le Hezbollah cherchait à enrôler des Palestiniens possédant un passeport étranger qui pourraient se rendre en Israël et fournir des renseignements. Il aurait été payé 2300 dollars en 2009 et 800 dollars en 2011 pour ce travail, rapportent plusieurs médias israéliens.

Lors de visites subséquentes au Liban, il a été chargé par le parti de recruter des citoyens arabes israéliens ayant des connexions avec des agences de sécurité ou gouvernementales. Il aurait également été chargé de recueillir des informations sur les déploiements militaires, les armes et les bases de l'armée, ainsi que sur le protocole de sécurité à l'aéroport Ben Gourion.

Un acte d'accusation a été déposé dimanche matin au tribunal de première instance de Lod. L'avocat israélien de M. Khaizaran, Leah Tsemel, a rejeté ces accusations et a déclaré à Reuters que son client avait rencontré des membres du Hezbollah lors de plusieurs visites au Liban "mais a toujours refusé toute action pouvant nuire à la sécurité d'Israël".

L'acte d'accusation indique que le suspect a d'abord été réticent à enrôler des Arabes israéliens, expliquant qu'il ne voulait pas mettre ses amis en Israël en danger. Après s'être rendu en Israël en 2013 et transmis des informations et des images sur des bases de l'armée, M. Khaizaran a indiqué à ses opérateurs au Liban qu'il voulait arrêter, mais de nouvelles missions lui ont été assignées après avoir annoncé qu'il comptait à nouveau se rendre en Israël en 2015.

Au cours de son interrogatoire, le suspect a révélé que le Hezbollah dirigeait une association à Malmö baptisée « La Maison Libanaise" qui propose des activités aux membres de la communauté chiite habitant à Stockholm.

Le communiqué ne précise pas si le suspect, également inculpé d'usage interdit de "biens liés au terrorisme", a effectué plusieurs visites en Israël. Interrogé par l'AFP, une porte-parole du Shin Beth a indiqué qu'il avait "séjourné en Israël en 2009", sans donner d'autres détails.

"Cette arrestation prouve l'intérêt que porte le Hezbollah aux ressortissants étrangers qui ont accès au Liban et à Israël, ainsi qu'aux bases militaires, pour se préparer à un prochain affrontement avec Israël en établissant une banque de cibles" pour de futures attaques, a ajouté le Shin Beth.

Durant l'été 2006, Israël et le Hezbollah s'était affronté au cours d'un conflit dévastateur et sanglant.



Pour mémoire 

La taupe israélienne au sein du Hezb a été responsable de la sécurité de Nasrallah

"Rummenigge", l'espion libanais du Mossad tombé en disgrâce, confie son amertume

Un ressortissant suédois d'origine libanaise, accusé d'espionnage et d'avoir tenté de recruter des hommes en Israël au profit du Hezbollah, a été arrêté par les autorités israéliennes, ont annoncé dimanche le Shin Bet, le service de sécurité intérieure, et la justice israélienne, repris par plusieurs médias israéliens.
Hassan Khaizaran, âgé de 55 ans, a été arrêté le 21...

commentaires (4)

je me pose la question car bcp vont se poser la question est ce que c'est la verite ... mais a mon avis il faut attendre les commentaires de son avocat afin qu'on puisse prendre les 2 déclarations mais je ne pense pas que cela soit des feux d'artifice quand il accuse un tel ou un tel car cela ne l'aidera surement pas lool... concernant certain posts qui sont des copiers/coller SVP respecter la proprieter intellectuelle !!

Bery tus

20 h 18, le 09 août 2015

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • je me pose la question car bcp vont se poser la question est ce que c'est la verite ... mais a mon avis il faut attendre les commentaires de son avocat afin qu'on puisse prendre les 2 déclarations mais je ne pense pas que cela soit des feux d'artifice quand il accuse un tel ou un tel car cela ne l'aidera surement pas lool... concernant certain posts qui sont des copiers/coller SVP respecter la proprieter intellectuelle !!

    Bery tus

    20 h 18, le 09 août 2015

  • BON MARCHÉ LE MONSIEUR ! EN TOUT CAS ON FAIT GRAND DOMMAGE AUX CHIITES LIBANAIS VIVANT DE PAR LE MONDE PAR DE TELS PROCÉDÉS...

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    19 h 46, le 09 août 2015

  • Pas cher payé pour sa trogne de suèdois.

    Christine KHALIL

    16 h 19, le 09 août 2015

  • Le ministre Moshe Yaalon, a lancé des menaces voilées à l'encontre des spécialistes iraniens du nucléaire, disant "ne pas être responsable" de leur vie. Interrogé sur d'éventuelles attaques ciblées contre des scientifiques iraniens ou des actions de sabotage visant des systèmes informatiques iraniens, Yaalon a estimé qu'Israël devait "être en mesure de SE défendre. Je ne suis pas responsable de la vie de scientifiques iraniens". "D'une façon ou d'une autre, les ambitions nucléaires iraniennes doivent être stoppées. Nous préférons que ce soit fait par des accords ou des sanctions. Mais au final, Israël doit être en mesure de se défendre", a dit le ministre israélien dans un entretien avec l'hebdomadaire allemand Der Spiegel à paraître samedi, et dont des extraits ont été diffusés vendredi par l'AFP. Si l'Iran devait ne pas respecter ses engagements, « Israël » devrait envisager des frappes aériennes, a encore prévenu Yaalon, qualifiant de nouveau "d'erreur historique" l'accord passé entre Téhéran et les grandes puissances sur le nucléaire iranien. "Cet accord va permettre à l’Iran d’enrichir l’uranium sans aucune limite au bout de dix ans", ajoute le ministre israélien, cité par les médias israéliens. Et de poursuivre : "dans seulement quelques mois, l’Iran recevra des centaines de milliards de dollars qu’il pourra utiliser pour rétablir son économie et exporter sa révolution. Cela signifie plus d’argent pour le Hezbollah.

    FRIK-A-FRAK

    14 h 49, le 09 août 2015

Retour en haut