Rechercher
Rechercher

À La Une - syrie

Un journaliste syrien tué par des tirs rebelles à Damas

Thaer al-Ajlani, tué alors qu'il couvrait des affrontements à Jobar, était également le correspondant de la chaîne LBC.

La télévision officielle syrienne a rapporté lundi la mort du journaliste des Forces de défense nationale (FDN) Thaer al-Ajlani alors qu'il couvrait des affrontements dans le secteur de Jobar, à Damas. AFP PHOTO / ABD DOUMANY

Un journaliste syrien travaillant du côté des forces progouvernementales a été tué tôt lundi alors qu'il couvrait des combats dans un quartier de l'est de Damas, ont affirmé des médias officiels et une ONG syrienne.

Dans un bandeau, la télévision officielle a rapporté "la mort du journaliste des Forces de défense nationale (FDN) Thaer al-Ajlani alors qu'il couvrait des affrontements dans le secteur de Jobar".
Jobar est encore majoritairement contrôlé par des groupes rebelles et par la branche syrienne d'el-Qaëda, le Front al-Nosra. Le secteur est encerclé par des milices progovernmentales, dont les FDN et le Hezbollah qui tentent de le reprendre.

L'agence officielle syrienne Sana a également fait état de la mort de M. Ajlani, expliquant qu'il couvrait pour la radio Sham FM des combats opposant les forces pro-régime à "des organisations terroristes takfiries (extrémistes sunnites, ndlr)".

M. Ajlani était aussi correspondant du quotidien Al-Watan, proche du gouvernement et de la chaîne de télévision libanaise, LBC.  Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), il était "régulièrement intégré (dans les unités) du régime, des FDN et du Hezbollah lors des batailles".

L'ONG, basée au Royaume-Uni mais qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie, a expliqué que de violents combats et bombardements avaient éclaté lundi matin à Jobar et que l'aviation du régime avait mené au moins 20 frappes depuis.

Les groupes rebelles ont pris le contrôle de Jobar à l'été 2013 et les forces loyalistes ont commencé en septembre 2014 leur offensive pour tenter de reprendre ce quartier, considéré comme un verrou stratégique vers le centre de Damas.

 

Lire aussi
L'Espagne mobilise ses agents pour retrouver trois journalistes disparus en Syrie

Mobilisation à Hardine pour ne pas oublier le journaliste Samir Kassab...

Un journaliste syrien travaillant du côté des forces progouvernementales a été tué tôt lundi alors qu'il couvrait des combats dans un quartier de l'est de Damas, ont affirmé des médias officiels et une ONG syrienne.Dans un bandeau, la télévision officielle a rapporté "la mort du journaliste des Forces de défense nationale (FDN) Thaer al-Ajlani alors qu'il couvrait des affrontements...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut