X

Cinéma

Quand Hady Zaccak fait parler Kamal Joumblatt

à l’affiche
OLJ
28/05/2015

Il fut un grand politicien qui a joué un rôle prépondérant dans l'histoire du Liban. Il fut le fondateur du Parti socialiste progressiste (PSP) et le leader de la communauté druze. Aujourd'hui, Hady Zaccak a fait de lui un acteur. Kamal Joumblatt, sous la caméra du documentariste, se raconte. Dans le film Kamal Joumblatt, témoin et martyr, toujours projeté à la salle Empire Dunes, le bey dévoile son parcours, sa vie, son « spirituel » intime, ses choix politiques et ses prises de position. Il témoigne. Et à travers lui, c'est le portrait d'un certain Liban qui est brossé.

Trois questions à Hady Zaccak
Pourquoi un documentaire sur Kamal Joumblatt ?
J'ai découvert il y a dix ans cette figure politique qu'était le seigneur de Moukhtara à travers le roman d'Igor Timofeev, Kamal Joumblatt et le destin tragique d'un Liban déchiré (éditions Albin Michel et Dar an-Nahar). Il m'avait séduit. De plus, je trouvais en lui une figure cinématographique intéressante. Lorsque Gisèle Khoury, la productrice exécutive, m'a mis en contact avec la Ligue des amis de Kamal Joumblatt qui voulait commanditer ce film, je n'ai pas hésité.

Combien de temps a nécessité ce travail ?
Je suis sur ce projet depuis 2012, car c'est un véritable travail d'archiviste. J'ai été soutenu par Dar al-takadoumiyah et Dar an-Nahar. Je me suis mis dans la peau d'un archéologue.

Quelles étaient les priorités de ce documentaire ?
Faire un film qui soit de Kamal Joumblatt et non à propos de lui. Pour être plus clair, j'ai réalisé l'autoportrait de Kamal Joumblatt. C'est lui le narrateur du film. C'est lui qui se raconte. On entend parfois sa voix, qui est aussitôt relayée par Rifaat Tarabey.

À la une

Retour à la page "Cinéma"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Je te/nous hais !

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué