Liban

UNHCR : Le nombre de réfugiés syriens arrivés au Liban en baisse par rapport à 2014

OLJ
28/04/2015

Dans son bulletin hebdomadaire, publié tous les lundis, l'UNHCR a souligné que l'agence onusienne « a enregistré, lors du premier semestre 2015, environ 38 000 réfugiés syriens, soit 75 % de moins que l'année dernière à la même période ».
Sur un autre plan, le texte précise que « l'Unicef conjointement avec le ministère de la Santé et l'association Abaad a formé onze médecins légistes du ministère de la Justice leur permettant de mieux gérer les cas de viol, notamment en ce qui concerne le secret médical, la manière de traiter les femmes victimes de violences sexuelles, la loi libanaise relative à la violence domestique et le professionnalisme dans le rassemblement des preuves ».
« Des espaces protégés ont été aménagés, dans le Akkar, pour les femmes et les filles libanaises et syriennes victimes de violences domestiques et sexuelles et cela dans le cadre d'un projet conjoint entre l'Unicef, la fondation Heartland alliance internationale et le réseau d'associations pour le développement du Akkar », poursuit-on.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants