X

À La Une

Raid sur le Golan : Israël doit s'attendre à des "conséquences", menace à nouveau Téhéran

tension

Tirs de roquettes en provenance de Syrie sur la zone du Golan occupée par Israël, l'Etat hébreu riposte.

OLJ/AFP
27/01/2015

L'Iran a de nouveau averti les Etats-Unis qu'Israël devait s'attendre à des "conséquences" après un raid meurtrier contre des responsables du Hezbollah et un général iranien dans le Golan syrien, a affirmé mardi un responsable iranien.

"Nous avons envoyé un message aux Etats-Unis à travers les canaux diplomatiques dans lequel nous avons annoncé aux Américains que le régime sioniste a franchi les lignes rouges de l'Iran par cette action", a affirmé le ministre-adjoint des Affaires étrangères Hossein Amir-Abdollahian.
Téhéran et Washington on rompu leurs relations diplomatiques en 1980 et correspondent via la représentation suisse en Iran. Téhéran, qui ne reconnaît pas Israël, prédit régulièrement la disparition de l'Etat hébreu. "Dans ce message, nous avons dit que les responsables israéliens devaient s'attendre à subir les conséquences de leur acte", a-t-il ajouté, cité par l'agence officielle Irna.

Il s'exprimait en marge d'une cérémonie religieuse à la mémoire du général Mohammad-Ali Allahdadi, tué dans le raid, à laquelle participait notamment le général Ghassem Souleimani, chef de la Force Qods, une unité d'élite des Gardiens de la révolution chargée des opérations extérieures.

 

(Lire aussi : Golan : "Nous ne nous attendions pas à ce que les tués aient une telle envergure", affirme une source israélienne)

 

Outre le général iranien, l'opération a tué le 18 janvier six membres du Hezbollah, dont Jihad Moughniyeh, fils de Imad Moughniyeh, commandant militaire assassiné en 2008. Israël n'a pas assumé officiellement la responsabilité de ce raid, mais s'attend depuis à une riposte du Hezbollah, sa bête noire financée et armée par l'Iran. Les Gardiens de la révolution iraniens ont également promis une réponse.

Jeudi dernier, al-Manar, la télévision du Hezbollah, a annoncé que le chef du mouvement, Hassan Nasrallah, s'exprimerait le 30 janvier pour la première fois sur le raid israélien.

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a déclaré la semaine dernière qu'Israël devait se tenir prêt à des ripostes depuis la Syrie et le Liban voisin et l'armée a considérablement renforcé sa présence à la frontière.

Dans ce contexte tendu, au moins deux roquettes tirées depuis le Golan syrien se sont abattues mardi dans la zone du plateau occupée par Israël, qui a aussitôt riposté avec son artillerie. Aucune victime n'a été rapportée côté israélien. On ignore qui a tiré les roquettes venues de Syrie.

 

Lire aussi
Le Golan faute de mieux, la chronique de Nagib Aoun

Pour le Hezbollah, une équation : moins qu'une guerre, plus qu'une attaque !, le décryptage de Scarlett Haddad

"Le Hezbollah a un plan à long terme et n'agira pas sous le coup de la colère"

Pour le Hezbollah, l'attaque de Kuneitra « confirme les liens entre les takfiristes et les sionistes »

Après l'attaque sur le Golan, une certaine effervescence sur le terrain libanais...

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ALLEZ... EXÉCUTEZ PAR VOUS-MÊMES CES CONSÉQUENCES PUISQUE VOUS VOUS SENTEZ SI FORTS AU LIEU DE POUSSER VOTRE MILICE ET METTRE LE LIBAN EN DANGER À VOTRE PLACE !

FAKHOURI

et voila
mais a quel titre les soldats iraniens sont au Golan ?
ils ont recolte ce qu'ils ont seme,
et c'est loin de finir
le Hezbollah s'est mis dans piege dont il aura du mal a s'en sortir et il entraine le Liban dans son aventure

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué