Rechercher
Rechercher

Dégoût durable

Faut toujours que le malheur des autres donne l'occasion chez nous à quelques imbéciles toujours prompts à grenouiller au milieu des taudis, à cliqueter du kalach pour bien montrer que chez eux le sous-développement durable est un concept culturel tatoué sur l'ADN.

Définitivement, le camp palestinien de Aïn el-Heloué est à classer dans le patrimoine mondial de l'art de vivre. Déjà qu'on sait que depuis des décennies, cette favela de non-droit est régulièrement arrosée de balles et qu'à la place du gazon il y pousse des barbes... Cette fois cependant la palme du mauvais goût a atteint des sommets inégalés.
Ainsi, la tragédie de « Charlie Hebdo » a fait brusquement sortir du bosquet une palanquée d'ahuris, dont on ne se souvient pas que la fibre religieuse ait jamais particulièrement vibré pour la sacralité du Prophète. À peine le drame de Paris était-il avéré, que ces patibulaires vidaient leur joie et leurs chargeurs à l'air libre. Il ne manquait plus qu'ils distribuent, comme en septembre 2001, des confiseries dégoulinantes aux habitants terrorisés. Orgasme en rafale et finition hilare avec sécrétion de glucose ! Chapeau ! Leur cause n'en sera que plus sympathique.
Après on s'étonne pourquoi à chaque coup tordu, les enquêteurs du monde commencent d'abord par lorgner les Arabes... Et ce n'est pas un outrage, mais un diagnostic.


[email protected]


Faut toujours que le malheur des autres donne l'occasion chez nous à quelques imbéciles toujours prompts à grenouiller au milieu des taudis, à cliqueter du kalach pour bien montrer que chez eux le sous-développement durable est un concept culturel tatoué sur l'ADN.
Définitivement, le camp palestinien de Aïn el-Heloué est à classer dans le patrimoine mondial de l'art de vivre. Déjà...

commentaires (9)

Tres Tres Sympatique et vrai....

Soeur Yvette

16 h 56, le 09 janvier 2015

Tous les commentaires

Commentaires (9)

  • Tres Tres Sympatique et vrai....

    Soeur Yvette

    16 h 56, le 09 janvier 2015

  • Ce sont là les "sauterelles affamées" dont parle Léon Bloy dans le Chapitre 35 de son roman "Le Désespéré"...Pas moyen de s'en débarrasser!

    Georges MELKI

    15 h 11, le 09 janvier 2015

  • Faudrait un jour nettoyer cette poubelle de tous les fondamentalistes et autres bandits...

    IMB a SPO

    12 h 57, le 09 janvier 2015

  • Comble de l'aveuglement et... du fanatisme aveugle!C'est leur betise qui leur a fait perdre la Palestine .Et ils ne verront plus Jerusalem , ni en passant par Jounieh ni en tirant des rafales de kalaschnikov dans les camps...Ils n'ont aucun respect pour le droit et la vie des autres , alors pour quelles raisons viendrait on a'leur aide ??On dirait qu'ils cherchent a'pourrir dans les camps, dans la salete' et l'ignorance...

    Pierre El-Fady

    11 h 33, le 09 janvier 2015

  • pendant ce temps là, Charlie au Quotidien....est victime de la connerie humaine...

    M.V.

    11 h 20, le 09 janvier 2015

  • En plein dans le mille... Magnifique!

    Nadine Naccache

    09 h 46, le 09 janvier 2015

  • Magnifique.... je ne trouve que ce mot .... et tellement vrai Merci

    Jeanbart Samia

    09 h 32, le 09 janvier 2015

  • La reference de la bêtise humaine.

    Bouzaid Joseph

    08 h 22, le 09 janvier 2015

  • "Il ne manquait plus qu'ils distribuent, comme en septembre 2001, des confiseries dégoulinantes." ! Pourquoi l'exemple de 01 seulement ? Les "autres", chïïtes donc, avaient eux aussi distribué leurs "propres" confiseries après chaque attentat-assassinat que ce soit en 04, 05, 06 etc. ( Marwan Hamade, Rafik Hariri, May Chidiac, Gebran Tueni....)

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    07 h 04, le 09 janvier 2015

Retour en haut