X

À La Une

En Syrie, les maladies se propagent

conflit

Le conflit a fait un million de blessés, estime l'OMS.

OLJ/Reuters
19/12/2014

La guerre civile en Syrie a fait un million de blessés et la pénurie de médicaments et de fournitures médicales constitue un facteur de propagation des maladies, a estimé vendredi une responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des pathologies comme la typhoïde ou l'hépatite progressent en Syrie en raison de la baisse du taux de vaccination qui est passé de 90% avant le début du conflit à 52% cette année et en raison du manque d'eau propre à la consommation.

Plus de 200 000 personnes ont été tuées depuis le début de l'insurrection anti-Assad en mars 2011.
"Il y a un million de blessés directement liés à la guerre en Syrie", a déclaré Elizabeth Hoff, représentante de l'OMS dans le pays. "On peut le constater quand on circule dans le pays. Il y a beaucoup de personnes amputées d'un membre. C'est le principal problème", a-t-elle ajouté.

Près de la moitié des hôpitaux publics de Syrie ne sont plus en mesure de fonctionner et cet effondrement du système médical prive les patients de soins réguliers.

Les troupes loyales au président Bachar el-Assad continuent d'empêcher les convois humanitaires transportant des fournitures médicales comme des bandages et des seringues d'accéder aux zones contrôlées par les insurgés, a précisé Elizabeth Hoff. "Le problème est celui de la régularité des approvisionnements. L'accord (du gouvernement) est irrégulier", a-t-elle dit.

Plus de 6 500 cas de typhoïde ont été signalés cette année dans le pays et 4 200 cas de rougeole, principales causes de décès chez les enfants.

Des militants syriens dans le quartier de Ghouta, à l'est de Damas, ont indiqué que la tuberculose se propageait en raison des conditions sanitaires et du siège imposé par les forces gouvernementales.

Les Nations unies ont annoncé jeudi que plus de 8,4 milliards de dollars seraient nécessaires en 2015 pour porter assistance aux quelque 18 millions de personnes qui ont en besoin en Syrie et dans la région.

 

Lire aussi
La Syrie frappée par la myiase, preuve de détérioration des conditions de vie (OMS)

Forte hausse des demandes de passeports en Syrie

L'autre record « Guinness » du régime de Bachar...

L'année 2014 a été dévastatrice pour les enfants, dénonce l'Unicef

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Liban invité à Astana : une reconnaissance de la priorité du dossier des réfugiés syriens

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants