Rechercher
Rechercher

Liban

L’armée rappelle certains sites web à l’ordre

Le bureau d'orientation de l'armée a rappelé hier certains sites web à l'ordre, à la suite de la diffusion d'images attribuées à des pertes qu'aurait subies l'armée libanaise à Ersal.
« Certains réseaux sociaux diffusent des images de corps en treillis et de miliciens tuant des militaires d'une manière barbare, en laissant penser qu'il s'agit de soldats de l'armée libanaise. Aucune des images des tués ne revient à des soldats de l'armée. Il s'agit d'images d'événements qui ont eu lieu hors du Liban et qui ont été diffusées précédemment », a indiqué l'armée dans un communiqué.
Les sites Annashra, Lebanon Files, Now et Lebanon 24 ont répondu par la positive à l'appel de l'armée. Dans un communiqué commun, ils ont affirmé que, dorénavant, ils s'abstiendraient de diffuser tout ce qui pourrait porter atteinte au prestige de la troupe.
Signalons par ailleurs que le juge Dany Zeenni (tribunal militaire) a demandé hier aux services de renseignements de l'armée et au bureau de la cybercriminalité d'enquêter sur la diffusion de l'image du charnier sur les sites web et les réseaux sociaux.

Le bureau d'orientation de l'armée a rappelé hier certains sites web à l'ordre, à la suite de la diffusion d'images attribuées à des pertes qu'aurait subies l'armée libanaise à Ersal.« Certains réseaux sociaux diffusent des images de corps en treillis et de miliciens tuant des militaires d'une manière barbare, en laissant penser qu'il s'agit de soldats de l'armée libanaise. Aucune...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut