X

À La Une

Sept combattants du Hezbollah tués dans des affrontements violents à la frontière syrienne

Liban

Le parti chiite capture 14 rebelles islamistes.

OLJ/Agences
14/07/2014

Sept combattants du Hezbollah ont été tués et 31 autres blessés lors d'affrontements avec des opposants syriens dans une région montagneuse à la frontière entre la Syrie et le Liban, a rapporté lundi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Au moins 16 insurgés ont été tués dans les combats, dans une zone frontalière entre Ras al Maara en Syrie et Ersal dans le nord-est du Liban, ajoute l'OSDH, organisation proche de l'opposition syrienne.

Le Hezbollah, qui est engagé aux côtés du régime syrien dans la lutte contre les insurgés, n'a pas réagi pour le moment. Selon un responsable libanais de la sécurité et une source proche du parti chiite, au moins deux combattants du Hezbollah ont été tués dans les combats, qui ont éclaté dimanche.

Les troupes gouvernementales syriennes appuyées par les hommes du Hezbollah ont chassé les insurgés de plusieurs grandes villes situées le long de la frontière avec le Liban, au cours des douze derniers mois. Ces victoires ont permis au régime de Bachar el-Assad de contrôler un couloir de territoire s'étendant au nord de Damas et de repousser les insurgés encore présents vers les montagnes à la frontière.

Le Hezbollah, poursuit l'OSDH, a par ailleurs capturé 14 islamistes appartenant à différents groupes, dont le Front al-Nosra, affilié à el-Qaëda.

 

(Lire aussi : Le Hezb dénonce « le silence arabe » sur Gaza et appelle à régler la crise sociale au Liban)

 

Les troupes syriennes et le Hezbollah "contrôlent le secteur, mais ils ne contrôlent pas toutes les grottes et montagnes. Il y a de nombreux endroits où se cacher dans les montagnes", a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

Dans des rapports, l'armée libanaise a évoqué des infiltrations de combattants de l'opposition via Ersal.
Et d'après des militants, les insurgés se rassemblaient dans les environs d'Ersal, une région montagneuse et assez désertique, "pour se reposer". Cette zone sert aussi de point de passage pour les médicaments, les armes légères et pour les blessés.

L'engagement du parti chiite auprès de l'armée du régime a provoqué l'ire des sunnites syriens et libanais et divise profondément le Liban. Des bastions du Hezbollah ont été touchés depuis l'été 2013 par plusieurs attentats meurtriers revendiqués par des groupuscules qui disent riposter à l'implication du parti dans le conflit.

D'après des analystes, l'engagement du Hezbollah, qui a envoyé des milliers de combattants sur le terrain et qui est présent notamment dans la province de Damas et même à Alep (nord), a été crucial dans l'avancée de l'armée aux dépens des rebelles depuis un an. Selon l'OSDH, le parti a envoyé cette semaine des renforts en vue de la prise de Zabadani, une ville rebelle proche de Qalamoun.

 

Lire aussi
S'inspirant du Hezbollah, le Hamas vise aussi Israël avec l'arme des mots et des images

Le Liban éclaboussé par le conflit régional

La politique iranienne au Liban, facteur d'explosion totale, le commentaire d’Émile Khoury

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

C'est tout ?

Bery tus

7 vaillants martyrs LIBANAIS (on s'en fou qu'il soit du hezb ou non ils sont libanais n'est ce pas?) partie non contre les sionistes (et la je différencie entre l'etat d'israel et les sionistes) car il faut comprendre que un etat n'est pas former seulement de sionistes ou du gouvernement etc... mais plutôt de tout un peuple que certain veulent voire anéantis (je reve mais c'est la triste realite).... mais revenons aux martyrs donc ils sont morts pq? mort pour un regime qui a mis sous ca botte (en bas de sa botte) tout le liban est spécialement les libanais chretien ... aider moi a comprendre svp

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES VIERGES DU PARADIS GASPILLÉES POUR RIEN !

ACE-AN-NAS

Morts au champ d'honneur pour sauver ce qui reste d'honneur parmi nous autres ! Paix à vos âmes de combattants , que Dieu vous reçoive dans son paradis .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

EN COMBATTANT LE PEUPLE SYRIEN... ET NON LA QAEDA, DAECH OU LA NOSSRA !

Sabbagha Antoine

Encore des combattants du Hezbollah tués pour une cause perdue et qui ne fera que raviver les tensions internes . Triste .

M.V.

C'est triste pour ces miliciens ...j'aurais préféré qu'ils meurent sur la frontière Israélienne ,car cela aurait été plus conforme aux préceptes que nous inculque le hezbollah depuis 10 ans ...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué