Rechercher
Rechercher

À La Une - Technologie

"Text Or Drive", une application mobile libanaise pour lutter contre les messages au volant

L'objectif : empêcher la rédaction ou la consultation de messages sur smartphones pendant la conduite.

"Text Or Drive", une nouvelle application pour smartphones conçue par deux Libanais, devrait bientôt être lancée. Photo tirée de la page Facebook "Text Or Drive"

Mettre la technologie au service de la sécurité routière. Telle est l'idée derrière une nouvelle application pour smartphones créée par deux jeunes étudiants libanais.

 

"Text or Drive", pensée par Christel Abi Akl, une étudiante de 19 ans en master pétrole et gaz à l'AUB, et Charbel Maroun, un étudiant de 20 ans en gestion à l'USEK, vise, comme son nom l'indique, à empêcher une pratique extrêmement dangereuse : la rédaction ou la consultation de messages sur smartphones en conduisant.

 

"De nos jours, nous recevons, sur nos smartphones, des messages et des mails à tout moment de la journée, y compris quand nous conduisons. Avec les messages via Whatsapp, BBM ou autres, notre génération est celle du "text and drive" (Ecrire des messages en conduisant) et la distraction au volant est un véritable fléau", indiquent Christel et Charbel à lorientlejour.com.

 

En 2012, le centre de Harvard pour l'étude et l'analyse des risques rapportait que plus de 3.000 personnes ont été tuées aux Etats-unis et plus de 330.000 blessées dans des accidents de la route liés à la consultation d'un téléphone en conduisant.
 

Plusieurs campagnes ont été lancées au Liban, notamment par la Yasa, et ailleurs, comme avec ce film choc réalisé par Werner Herzog et ce film belge à l'humour grinçant, pour sensibiliser les conducteurs aux dangers de la rédaction et/ou consultation de messages en conduisant.

De nombreuses applications existent déjà qui s'attaquent à ce problème. Certaines, une fois activées, entrainent la lecture audio des messages et mails reçus pendant un trajet en voiture. D'autres envoient à l’expéditeur d'un message une réponse automatique indiquant la non disponibilité du destinataire.

 

Christel Abi Akl et Charbel Maroun ont opté pour une solution plus radicale et proposent une application qui bloque la réception de messages pendant le temps de conduite. Ce type d'application est déjà disponible sur le marché, mais la version des deux jeunes Libanais a l'avantage d'être gratuite, un argument intéressant pour un public jeune.

 

Le postulat de base est que si les gens savent que lire des messages en conduisant est dangereux, dès qu'ils entendent le "bip" du smartphone, ils sont tentés de regarder. D'où la nécessité de s'attaquer à la racine du mal en empêchant la réception même du message.

Pour ce faire, l'application calcule la vitesse de déplacement à l'aide du système GPS. Lorsque la vitesse calculée est supérieure à 10 km/h, l'application, pour peu qu'elle soit activée, bloque la réception et l'envoi de messages le temps du trajet.

Ceci implique donc une démarche volontaire de la part de l'utilisateur : il doit penser à activer l'application avant de démarrer. Et si l'application est activée par défaut, il doit penser à la désactiver s'il se retrouve dans un véhicule en tant que passager.

"En ce qui concerne l'option de désactivation de l'application, les opinions divergent. Certains veulent une telle option, d'autres pas. Nous avons décidé de laisser cette marge de liberté à l'utilisateur. Nous verrons comment les utilisateurs réagissent, puis, éventuellement, adapterons l'application", précisent les deux Libanais, qui soulignent que l'application est, de toutes les manières, appelée à évoluer.

Les deux étudiants ont commencé à travailler sur cette application il y a deux mois. L'idée du concept leur est venue lors d'un programme sur la responsabilité sociale des entreprises mis en place par le groupe al Ahli en partenariat avec l'École Supérieure des Affaires (ESA) et l'Université américaine de Beyrouth (AUB). Ils sont aidés pour le design de l'app par Mental Circus et par Eurisko Mobility pour le développement.

 

La première version de "Text or Drive" sera disponible "très bientôt" sur Google Play, selon Christel Abi Akl et Charbel Maroun, qui assurent que des options seront ajoutées au fur et à mesure. Des versions pour iPhone et Windows Phone seront développées plus tard.

 

Lire aussi

La route, un lieu de vie

 

Pour mémoire

La YASA déplore les entraves qui bloquent le nouveau code de la route

Le message d’un cœur brisé aux automobilistes : « La vie est une responsabilité » (réservé aux abonnés)

Les jeunes Libanais accros aux réseaux sociaux

 


Mettre la technologie au service de la sécurité routière. Telle est l'idée derrière une nouvelle application pour smartphones créée par deux jeunes étudiants libanais.
 
"Text or Drive", pensée par Christel Abi Akl, une étudiante de 19 ans en master pétrole et gaz à l'AUB, et Charbel Maroun, un étudiant de 20 ans en gestion à l'USEK, vise, comme son nom l'indique, à empêcher...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut