Rechercher
Rechercher

Liban

Le ministre Karamé se dit « soucieux de la réputation de Jackie Chamoun »

Une capture d’écran de la page Facebook du ministre Karamé.

« C'est bientôt fini, l'hystérie? » C'est ce qu'on pouvait lire aujourd'hui sur la page Facebook du ministre sortant de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, dont on voit une photo penché dans l'embrasure d'une porte entrouverte dans son ministère.
M. Karamé faisait allusion à la campagne de dénigrement dont il a été la cible dans les médias, y compris sur les réseaux sociaux, sur fond de la position qu'il a exprimée à l'égard de la photo du calendrier autrichien des skieurs internationaux dans laquelle la championne libanaise, Jackie Chamoun, pose en tenue légère.
Rappelons que le ministre avait affirmé que la photo de Jackie Chamoun, qui pose en maillot cachant sa poitrine avec des skis, « porte atteinte à l'image du Liban ».


Le ministre sortant a affirmé par ailleurs que son ministère avait agi « comme une grande famille » après la diffusion sur le Net de la vidéo de la séance photo qui a filtré à l'insu de la championne à la presse, montrant Jackie Chamoun les seins nus.
« Nous avons agi au ministère comme une grande famille sportive pour préserver la réputation de Jackie Chamoun et afin qu'elle poursuive sa participation aux Jeux olympiques loin des éventuelles répercussions psychologiques », a affirmé M. Karamé dans un communiqué.
Le ministre avait réclamé mardi des mesures rapides au Comité olympique libanais en vue de « protéger la réputation du Liban » après la diffusion des photos.

 

(Voir : Au Liban, les publicitaires inspirés par Jackie Chamoun)


M. Karamé a reçu hier au ministère le père de Jackie, Gabriel Chamoun, qui s'est également entretenu avec le député du Courant patriotique libre, Simon Abi Ramia. Ce dernier a affirmé que le ministre « respecte les libertés personnelles et demande le respect des lois libanaises ».
Le député a estimé que la campagne menée contre le ministre « n'a rien à voir avec ce qu'il a dit. Il est responsable des secteurs du sport et de la jeunesse », a-t-il souligné en guise de rappel.
« Il y a eu un remous au sein de la société, et l'affaire, qui était au départ une question sportive, est devenue une question d'opinion. Par conséquent chacun avait son approche personnelle », a dit M. Abi Ramia.
Et d'ajouter : « Le ministre Karamé n'a ni innocenté ni condamné (Jackie Chamoun). Il a simplement dit que cette question se trouve au cœur des tâches qui incombent au Comité olympique libanais. Le ministre est assurément en faveur des libertés publiques. »
M. Abi Ramia a rappelé enfin que le Liban « est un pays pluraliste aux cultures diverses », précisant que seul le Comité olympique libanais est responsable pour prendre les mesures adéquates à l'égard de Jackie Chamoun.

 

Lire aussi

De Katarina Witt à Jackie Chamoun, le billet de Patricia Khoder

Jackie, oh !, le billet de Ziyad Makhoul

Le soutien à la championne du Liban Jackie Chamoun se poursuit

Jackie Chamoun au cœur de l'avalanche...

« Je vais faire de mon mieux »


« C'est bientôt fini, l'hystérie? » C'est ce qu'on pouvait lire aujourd'hui sur la page Facebook du ministre sortant de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, dont on voit une photo penché dans l'embrasure d'une porte entrouverte dans son ministère.M. Karamé faisait allusion à la campagne de dénigrement dont il a été la cible dans les médias, y compris sur les réseaux...

commentaires (7)

Bon voila! C'est clair maintenant!

Michele Aoun

12 h 55, le 14 février 2014

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • Bon voila! C'est clair maintenant!

    Michele Aoun

    12 h 55, le 14 février 2014

  • Il a l'air si "parfait" et si satisfait dans cet entrebâi(y)llement.... aux corneilles, ce "karâméééh" !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    11 h 29, le 14 février 2014

  • dans la grande tradition des Karame, les atouts politique principaux du ministre Faycal sont, dans l'ordre : la langue de bois, l'hypocrisie et le manque de courage politique. Qui se souvient de Rachid, capable de parler 3 heures pour ne rien dire ? et de Omar ? politiquement plus lisse qu'une joue de bébé et donné pour mourant par sayyed Hassan (sans doute en toute bonne foie) il y'a 3 ans quand le 8 Mars a forme son gouvernement

    Lebinlon

    10 h 26, le 14 février 2014

  • Y A UNE VACHE QUI CIRCULE MAMELLES AU VENT... QUELLE IMPUDEUR ! FAUDRAIT UN VOILE QUAND MÊME...

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    10 h 21, le 14 février 2014

  • Un tartuffe qui en couvre un autre....... Le piètre ministre gaffe et a sa rescousse un parlementaire nous fait la morale...... Le sens du ridicule ne connait aucune limite dans cette république de bananes.

    Tabet Karim

    08 h 59, le 14 février 2014

  • "Ramier simonisé a précisé que seul le Comité olympique libanais est responsable pour prendre les mesures adéquates à l'égard de Jackie Chamoun." ! Mais le peuple éhhh Sain libanais prendra par contre, lui, toutes les mesures adéquates à l'encontre du Niais ramier et simonisé !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    03 h 49, le 14 février 2014

  • mais c'est qu'il insiste ,le bougre!la réputation du Liban,celle Jackie Chamoun,et patin couffin...et maintenant "le respect de la loi libanaise"!!!wou chou kamen ?

    GEDEON Christian

    03 h 07, le 14 février 2014

Retour en haut