Rechercher
Rechercher

À La Une - territoires occupés

Colonies : plans de construction de 550 nouveaux logements à Jérusalem-Est

"C'est une décision honteuse, à un moment honteux".

Photo d'archives des logements construits à Itamar, un bastion des colons les plus radicaux. AFP/JAAFAR ASHTIYEH

La municipalité israélienne de Jérusalem a donné mercredi son feu vert à plusieurs plans pour un total de 558 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est occupée et annexée.

"Lors de la réunion de la commission locale de planification et de construction aujourd'hui (...) des plans pour 386 logements à Har Homa, 136 à Neve Yaakov et 36 à Pisgat Zeev" ont été approuvés, a indiqué la municipalité israélienne de Jérusalem dans un communiqué.


Les constructions devraient débuter dans les prochaines semaines, selon l'organisation anti-colonisation La Paix maintenant.
"Il s'agit de permis de construire, ce qui constitue vraiment la dernière étape" du processus, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'organisation, Lior Amihaï. "C'est une décision honteuse, à un moment honteux. Un gouvernement qui veut une solution à deux Etats ne délivrerait pas un tel nombre de permis pour des quartiers de Jérusalem-Est", a-t-il ajouté, en référence aux négociations de paix conduites par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui doivent s'achever fin avril.

 

"Provocation délibérée"
Selon les statistiques recueillies par l'ONG, depuis le début de ces pourparlers le 29 juillet, les autorités israéliennes ont fait avancer des plans de construction pour 7.302 logements dans des colonies en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est et lancé des appels d'offres pour 4.460 autres.

 

Une membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), Hanane Achraoui, a condamné les derniers plans dans des quartiers de colonisation, accusant "Israël de provocation délibérée pour amener les Palestiniens à quitter les négociations et se voir imputer la destruction du processus de paix".
"Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu envoie un message fort aux Etats-Unis, à l'Europe et au reste du monde, disant qu'il n'a aucune intention de respecter le droit international et la volonté de la communauté internationale", a estimé Mme Achraoui dans un communiqué mercredi.


Israël a proclamé l'ensemble de Jérusalem sa capitale "éternelle et indivisible", alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est, occupée et annexée depuis 1967, la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.
Quelque 350.000 colons juifs vivent dans les implantations de Cisjordanie, outre 200.000 Israéliens habitant des quartiers de colonisation à Jérusalem-Est. La communauté internationale considère les colonies en territoire occupé comme illégales au regard du droit international.

 

Pour mémoire
Kerry de nouveau dans le collimateur de la droite israélienne

"Open Jerusalem" : des historiens à la recherche de l'identité de la Ville sainte

Pour un ministre israélien, Abbas est l'antisémite "n°1"

Les colons israéliens veulent se démarquer des jeunes extrémistes


La municipalité israélienne de Jérusalem a donné mercredi son feu vert à plusieurs plans pour un total de 558 nouveaux logements dans des quartiers de colonisation de Jérusalem-Est occupée et annexée.
"Lors de la réunion de la commission locale de planification et de construction aujourd'hui (...) des plans pour 386 logements à Har Homa, 136 à Neve Yaakov et 36 à Pisgat Zeev" ont...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut