Rechercher
Rechercher

Liban

La Ligue maronite pour le respect de l’échéance présidentielle

La Ligue maronite a tenu son assemblée générale annuelle en présence de ses membres et notamment de son président, Samir Abillama, du député Nehmtallah Abi Nasr, de Joseph Torbey et de nombreuses personnalités. La réunion a commencé par un discours de M. Abillama qui a rappelé que le Liban doit affronter dans l'année qui vient une échéance cruciale, l'élection présidentielle. À ce sujet, M. Abillama a précisé que la Ligue maronite joint sa voix à celle du patriarche maronite le cardinal Béchara Raï et à celle du Conseil des évêques pour appeler les différentes parties à assurer le respect de cette échéance à la date constitutionnelle. Il a aussi souhaité que l'approche soit consensuelle et que les différentes parties parviennent à s'entendre sur un candidat ou alors qu'au moins les parties chrétiennes se dirigent vers cette échéance en rangs unifiés. Samir Abillama a tiré la sonnette d'alarme contre la possibilité d'un vide au pouvoir si l'élection n'a pas lieu à la date prévue et si un nouveau gouvernement n'est pas formé alors que l'actuel est démissionnaire. Il a appelé toutes les parties à adopter une position nationale de nature à sauver la patrie de la division et de l'effritement.


La Ligue maronite a tenu son assemblée générale annuelle en présence de ses membres et notamment de son président, Samir Abillama, du député Nehmtallah Abi Nasr, de Joseph Torbey et de nombreuses personnalités. La réunion a commencé par un discours de M. Abillama qui a rappelé que le Liban doit affronter dans l'année qui vient une échéance cruciale, l'élection présidentielle....

commentaires (0)

Commentaires (0)