Rechercher
Rechercher

À La Une - Réseaux sociaux

Sur Twitter, le soutien de Haifa à Sissi

Des photos de la chanteuse libanaise posant aux côtés d'un soldat égyptien au Caire font le buzz.

Haifa Wehbé affichant son soutien à l'armée égyptienne. Photo via Twitter

La chanteuse libanaise Haifa Wehbé a créé un buzz le week-end dernier en affichant son franc soutien à l'armée égyptienne, menée par le général Abdel Fattah el-Sissi, face aux Frères musulmans.



"Vive l'armée égyptienne. Respect !", a-t-elle écrit sur son compte Twitter, accompagnant son message de photos d'elle posant sur un char et aux côtés d'un soldat égyptien au Caire.

La chanteuse, née d'une mère égyptienne, aurait ensuite remplacé la photo de son profil par celle du drapeau égyptien en déclarant : "Que Dieu protège l'Egypte et le peuple et égyptien et leur accorde paix et stabilité", selon le site de la chaîne de télévision al-Arabiya.

Cette prise de position a déclenché une vague de réactions sur les réseaux sociaux, d'autant que la chanteuse libanaise est suivie par plus d'un million de personnes sur Twitter.


"Si Haifa est de notre côté, nous allons gagner", a tweeté @IamMariamHamdy.

 



"Mdr, je parie que le moral (des soldats égyptiens, ndlr) est au top... cela me rappelle
la visite de (Marilyn) Monroe aux troupes (américaines) au Vietnam", a écrit @Mayelias.




"S'agit-il d'une révolution ou d'un coup d'état", s'est pour sa part interrogé Shaheen Mohtady.




"Il faut admettre que malgré son soutien dégoûtant (à l'armée) elle est sublime en bleu", a ironisé @Cairo67Unedited.

 

 

Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée le 3 juillet, l'Egypte connaît une crise politique qui mobilise les partisans de l'ancien chef de l'Etat.

 

Vers la mi-août, au moins un millier de personnes avaient été tuées, des pro-Morsi en majorité, mais aussi quelques dizaines de membres des forces de l'ordre, dans les manifestations réclamant le retour de M. Morsi au pouvoir, ou bien dans des attaques visant l'armée et la police.

Face à ces violences, le gouvernement a prolongé jeudi de deux mois l'état d'urgence dans le pays, où un couvre-feu nocturne est imposé dans 14 des 27 provinces.

 

Depuis un mois également, une vague sans précédent d'arrestations a décapité et dégarni les Frères musulmans, confrérie à laquelle appartient M. Morsi, premier président démocratiquement élu d'Egypte. Plus de 2.000 membres des Frères musulmans sont emprisonnés et la quasi-totalité des dirigeants du mouvement sont sous le coup de procès pour meurtres ou incitation aux meurtres.

 

Une majorité d'Egyptiens reprochait à M. Morsi d'avoir "islamisé" la Constitution, accaparé tous les pouvoirs au profit des Frères musulmans et achevé de ruiner une économie déjà exsangue.
L'armée s'était appuyée sur cette mobilisation populaire sans précédent pour mener à bien son coup de force.

 

 

Lire aussi

La justice porte de nouveaux coups aux Frères musulmans et gèle leurs avoirs 

 

Pour mémoire

Douze Libanaises parmi les "100 femmes arabes les plus puissantes" de 2013

 

Haifa Wehbé, de nouveau célibataire!

La chanteuse libanaise Haifa Wehbé a créé un buzz le week-end dernier en affichant son franc soutien à l'armée égyptienne, menée par le général Abdel Fattah el-Sissi, face aux Frères musulmans. "Vive l'armée égyptienne. Respect !", a-t-elle écrit sur son compte Twitter, accompagnant son message de photos d'elle posant sur un char et aux côtés d'un soldat égyptien au Caire. La...
commentaires (1)

La vraie folie du Twitter pour le soutien de Haifa à Sissi dans un monde ou le virtuel triomphe en politique et parmi les vedettes de la chanson , un vrai espace de fous . Antoine Sabbagha

Sabbagha Antoine

16 h 01, le 18 septembre 2013

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • La vraie folie du Twitter pour le soutien de Haifa à Sissi dans un monde ou le virtuel triomphe en politique et parmi les vedettes de la chanson , un vrai espace de fous . Antoine Sabbagha

    Sabbagha Antoine

    16 h 01, le 18 septembre 2013

Retour en haut