X

Culture

Valérie Vincent, ou la rage de la scène

Portrait Dimanche soir, « Langages et expressions » de Valérie Vincent présente à 20h30, au Monnot, « Le Bourgeois gentilhomme » *, la pièce de Molière revisitée par les jeunes talents libanais.
21/06/2013
Tout le monde connaît cette pièce où Molière se moque d’un riche bourgeois qui veut imiter le comportement et le mode de vie des nobles. L’une des raisons du succès qu’elle avait remporté à l’époque était ce portrait si juste que brossait Molière de la société entichée des « turqueries », mais aussi du « vouloir paraître ». Un sujet tellement actuel de nos jours.
Valérie Vincent, qui prépare cette pièce depuis un an (adaptation et mise en scène) avec ses jeunes élèves (de 9 à 12 ans), a eu le souci et le respect du texte, mais aussi des costumes de couleurs vives ainsi que du décor.
Élève comédienne au conservatoire national « Marcel Dupré » en France où elle obtient, après 7 ans de formation, un 1er prix en théâtre classique et un prix d’excellence à l’unanimité du jury en théâtre moderne, Valérie Vincent est ensuite reçue au célèbre cours Florent. Elle y décroche, après un an et demi au lieu de trois, son diplôme de fin d’études. Après avoir créé de nombreux spectacles à Paris et en région parisienne, elle devient alors directrice artistique d’une compagnie nationale subventionnée par le ministère de la Culture. Mais l’artiste ne s’arrête pas là. C’est la mise en scène qui l’interpelle. Elle va donc suivre une formation qui lui permettra de créer sa société de production.
Et c’est par hasard qu’un des quatre films documentaires qu’elle a produits va l’amener au Liban où elle s’établit. Tout en continuant la réalisation de films ou spectacles, Valérie Vincent créera « Langages et expressions » à Beyrouth. Les activités de cette école comprennent des cours de théâtre, un atelier pour enfants, adolescents et adultes (ouvert le soir), mais aussi une guidance psychologique et familiale ainsi qu’un théâtre thérapie et un cours de dialecte libanais. Dimanche soir, les élèves de Valérie Vincent, en magnifiques costumes XVIIe siècle et sous la musique de Lully, referont vivre, pour la première fois sur les planches de Beyrouth, Le Bourgeois de M. Molière.

*Billetterie à la librairie Antoine.
Tél. théâtre Monnot : 01/421875.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants