Rechercher
Rechercher

À La Une

Abadi : Les caméras n’ont pas pu enregistrer ce qui s’est passé dimanche

L’ambassadeur d’Iran, Ghadanfar Rokon Abadi, a indiqué en réponse à une question relative à l’incident de dimanche dernier devant l’ambassade, qui avait coûté la vie à un manifestant anti-Hezbollah, que « les caméras étaient très loin des lieux du drame et de ce fait n’ont pas pu enregistrer ce qui s’était passé ».
M. Abadi a donné hier une conférence au Club de la presse au cours de laquelle il a indiqué que « les peuples musulmans passent actuellement par une période cruciale. Les citoyens arabes se sont révoltés pour appeler à la liberté et la démocratie, mais les Américains ont œuvré pour attiser le feu et faire vibrer les fibres communautaires au sein de ces nations et cela pour servir les intérêts sionistes. S’ils réussissent, la région sera encore une fois divisée, mais cette fois-ci les divisions territoriales seront pires que celles qui avaient été instaurées par les accords de Sykes-Picot », a-t-il dit.
Il a également souligné que « seule une solution pacifique viendra à bout du conflit syrien », rappelant que « la Syrie et son peuple constituent les bases de la résistance face à Israël ».
L’ambassadeur d’Iran, Ghadanfar Rokon Abadi, a indiqué en réponse à une question relative à l’incident de dimanche dernier devant l’ambassade, qui avait coûté la vie à un manifestant anti-Hezbollah, que « les caméras étaient très loin des lieux du drame et de ce fait n’ont pas pu enregistrer ce qui s’était passé ».M. Abadi a donné hier une conférence au Club de la...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut