X

Culture

Naïm Doumit, le bois en toute perfection...

Exposition La perfection sculpturale est bien de ce monde. Elle est en bois. Et elle est signée Naïm Doumit !
23/05/2013
Cela faisait près d’une dizaine d’années que Naïm Doumit, sculpteur réputé, n’avait plus exposé. Réfugié dans le silence de son atelier, cet artiste discret et exigeant s’adonnait à la sculpture sur bois. Au moyen d’une pratique quasi méditative, il faisait naître de blocs de bois exotique (d’Afrique et d’Asie), aux essences aussi diverses que l’érable, le caroubier, l’ébène, l’iroko, le noyer ou l’azédarach, des personnages aux silhouettes élancées, des figures humaines ovoïdes ou encore des compositions totémiques abstraites.
Des créations d’une «beauté sculpturale» empreinte de mystère. Particulièrement dans les figures et silhouettes aux lignes et contours tout en sobriété et délicatesse que l’artiste greffe d’incisions, de martèlements granuleux, de découpages en plans verticaux pour mieux exprimer la dualité de l’être humain et la complexité des choses.
Ce travail, tout en stylisation et en harmonie entre texture et composition, dégage ainsi une densité intériorisée fascinante et énigmatique. Rehaussé par un fini impeccable, il impose à celui qui l’observe sa réflexion muette.
Des œuvres, aboutissement d’une patiente quête de perfection que Naïm Doumit s’est enfin décidé à présenter au public, à la galerie Art On 56th jusqu’au 6 juin. Dans ce bel espace aménagé dans un charmant ancien immeuble du quartier de Gemmayzeh, le visiteur peut se promener parmi cette assemblée de couples ou de duos filiformes et longilignes évoquant, par moments, les silhouettes en marche de Giacometti, ainsi qu’entre les totémiques sculptures abstraites, composées de modules géométriques angulaires et sphériques intercalés, dont certaines suggèrent une combinaison, joueuse et en chaîne verticale, de corps humains...Mais encore, il peut retrouver dans la série de faces, un peu masques, un peu lunaires et dont certaines semblent clouées sur pilori, une approche de la figure humaine qui n’est pas sans rappeler la fameuse Muse endormie de Brancusi.
Des visages «plongés dans une sorte de méditation mélancolique, de contemplation intérieure, de prière muette ou de réflexion profonde, signes extérieurs de détresse ontologique», comme l’écrit Joseph Tarrab dans son introduction de l’exposition. Une note dans laquelle le critique d’art revient sur le parcours de ce sculpteur, né en 1941, à la formation académique beyrouthine et romaine, au travail apprécié aussi bien au Liban qu’à l’étranger (Grèce, France, Allemagne, États-Unis, entre autres) et pour qui, assure-t-il, «travailler la pierre et le bois est aussi travailler sur soi-même. Dégrossir, tailler et polir la pierre de l’esprit et le bois du cœur, affiner sa sensibilité, pénétrer en soi, explorer son intériorité à travers ces supports matériels, telle est la visée spirituelle, déclarée ou tue, des exigeants exercices de toute sculpture». Celle de Naïm Doumit, encore plus que toute autre. À découvrir!

*Gemmayzeh, rue Youssef Hayeck. Tél. 01 570 331

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Gebran Eid

ÉTANT UN DE SES ÉLÈVES À L'UNIVERSITÉ LIBANAISE DES BEAUX ARTS, JE ME PERMET DE DIRE QUE NAÏM DOUMIT EST UN GRAND MONSIEUR, UN VRAI ARTISTE ET UN EXCELLENT PROF.
JEAN TANNOUS

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : après la pause du Fitr, les heures supplémentaires du week-end

Un peu plus de Médéa AZOURI

Ce foutu premier rendez-vous...

Les matchs d’aujourd’hui

  • Belgique
    Tunisie

    23/06

    15h00 (GMT+3)

  • Corée du Sud
    Mexique

    23/06

    18h00 (GMT+3)

  • Allemagne
    Suède

    23/06

    21h00 (GMT+3)

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué