Liban

Mikati : Le pape est convaincu du rôle que joue le Liban dans le monde

OLJ
17/09/2012
« Le pape Benoît XVI a choisi le Liban pour annoncer l’Exhortation apostolique pour les chrétiens d’Orient parce qu’il est convaincu du rôle que joue le Liban dans la région et dans le monde. » C’est ce qu’a déclaré hier le Premier ministre, Nagib Mikati, qui a insisté sur l’expérience unique du Liban qui, a-t-il rappelé, « est le creuset des civilisations ».
M. Mikati a déclaré que lors de la cérémonie d’adieux à l’aéroport de Beyrouth, le pape a exprimé sa joie et sa satisfaction pour cette visite qui « ne s’effacera pas de ma mémoire », a souligné le Saint-Père, qui a également affirmé avoir été touché par la profondeur de la foi qui anime les Libanais.
« Les propos du pape nous font assumer, à nous Libanais, une grande responsabilité pour ce qui est de la consécration des valeurs qui caractérisent notre nation, et à leur tête, la coexistence, le pardon et l’acceptation de l’autre », a ajouté M. Mikati, qui a estimé que la visite du pape a été exceptionnelle à cause notamment de « la solidarité dont ont fait preuve les Libanais ».
« Si l’on poursuit sur notre lancée, nous pourrons dépasser toutes les circonstances difficiles afin de sauver notre pays et de contribuer à son essor », a-t-il conclu.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

SAKR LEBNAN

Je continue, c'est parti tout seul : Et... sortez avec des ACCORDS pour garder le Pays UNI ! Après, on trouvera le moyen de nous débarrasser de tous les INCAPABLES...

Antoine-Serge KARAMAOUN

Sacrés "Illuminés" !

GEDEON Christian

Mes chers compatriotes...à lire certaines choses,nous devons aller nous auto-terminer tout de suite....quant à moi,et en depit de nos défauts,je persiste à dire koullouna lil watan,woubass...et je êrsiste à dire que ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous sépare...et qu'il ny apas que le tabboulé ou le hommos...que le jour où le Liban sera débarassé des ingérences (on y croit),et comme disait Saëb Salam,nous nous étoufferons à force de nous embrasser...nos communautés sont notre force et pas notre faiblesse...et c'est ce qui énerve tout le monde ,d'ailleurs. Parceque ,unies,elles sont invincibles!Et pourquoi croyez vous qu'on cherche depuis que le Liban est Liban à nous désunir???parcequ'on énerve.;tout le monde...les sionistes,les unionistes "arabes",les évangelistes adeptes de l'Armageddon,les pourris corrupteurs et coorompus de tous bords...on ENERVE...L'UNION des Libanais est plus que jamais possible...parceque nos ennemis sont affaiblis,de quelque bord qu'ils soient...les sionistes,les baassistes,les fondamentalistes qui pensent à tort avoir le vent en poupe,les affairistes qui vendraient le liban ....ils sont tous affaiblis...alors,Libanais,encore un effort...Yaïch Lebnén....Koullouna donc,même si çà fait rigoler certains...

Antoine-Serge KARAMAOUN

Les libanais restent capables, même si ça fait sourire, de s’interroger avec gravité sur leur nombril, leur suffisance ou leurs devises ; eux qui furent, paraît-il, les plus "braves" des peuplades de ce "croissant? fertile!". Suite à cette récréation papale, que l’on voit quel spectacle offrent-ils à la planète lorsque, détournant son regard du Reste, elle daigne un peu les considérer ? Voilà cet hymne qui s’évapore, cependant qu’un "Big Mik" dont le jour de gloire tarde à venir, ânonne un Koullouna qui ne lui a rien fait, avant de verser dans sa somnolence ! Bref, et en une éblouissante synthèse de leurs précieuses idées reçues, qu’on retienne donc ce "najîb, si digne" de se coller aux affaires puisqu’il excelle, lui aussi, dans l’auto-dithyrambe : "Nous sommes une peuplade pas comme les autres." ! Ou, en plus inquiet : "Sans le Liban, le monde serait seul." ! Et l’univers, on l’imagine, désemparé. Reste cet hymne, devenu avec ce "Big" une histoire toute drolatique : "Tous lill Watan !". Ya hassértééh ! Tout compte fait, on devrait faire don de sa personne à l’Humanité. On en était là avec ces sarcasmes désabusés sur l’avenir du Libanais et de ses "plus ou moins meurtrières identités", lorsque la pensée est venue qu’on devrait avoir honte de se gausser de la sorte de ces "personnes", faisant fi des décennies durant lesquelles on vivait à Beyrouth, "heureux", comme si dieu était éhhh libanais !

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.