À La Une

Raï évoque « l’angoisse des jeunes avides de paix »

OLJ
16/09/2012
Le patriarche maronite Mgr Béchara Raï a prononcé le discours d’ouverture de la rencontre du pape avec les jeunes à Bkerké. « La jeunesse du Liban et du monde arabe est assoiffée d’espérance face à la progression rapide des événements », a-t-il déclaré. Il a évoqué « l’angoisse des jeunes avides de paix, de droit et de stabilité, nécessaires pour l’accomplissement de soi sans recourir à l’émigration ».
« Ces soucis de la jeunesse par rapport à l’avenir doivent conduire à une rencontre personnelle avec le Christ (...) et à la concrétisation des valeurs de liberté, d’égalité et de dignité de l’homme. »
Le patriarche a transmis au pape les doléances des jeunes « dont les appréhensions grandissent face à la montée du phénomène des fondamentalistes ». C’est pourquoi « nos jeunes ont plus que jamais besoin de plonger dans la découverte des valeurs morales, sociales, économiques et culturelles, pour parvenir à transmettre à leur société le message chrétien ». Il a enfin appelé la jeunesse dans la région « à témoigner des valeurs de la coexistence, de la réconciliation et de la confiance mutuelle.
La culture de la paix ne s’édifie que sur ces valeurs ».
Prenant à son tour la parole, l’évêque maronite de Tripoli, Mgr Georges Abou Jaoudé, a
exprimé la confiance qu’il porte aux jeunes du Liban, « conscients après la guerre de leur rôle de rebâtir ensemble leur pays sur des bases solides », a-t-il déclaré. De même, « les jeunes des pays voisins aspirent à un printemps véritable, fondé sur les droits de l’homme ».
Enfin, l’évêque grec-catholique de Saïda, Mgr Élie Haddad, a affirmé que « les jeunes sont amenés à émigrer devant les défis que leur dresse leur société et face à la montée du fanatisme ». Quand bien même « nos jeunes mélangent politique et religion (...), votre visite est la nouvelle Pentecôte de la jeunesse, qui ravivera son appartenance à l’Église », a-t-il conclu en s’adressant au souverain pontife.

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.