Liban

Peine de mort requise contre 26 personnes liées à l’enlèvement des sept Estoniens

OLJ
27/04/2012
Le tribunal militaire a requis la peine de mort hier contre 26 personnes pour leur implication dans l’enlèvement de sept cyclistes estoniens en 2011 dans la Békaa.
Le tribunal avait déjà inculpé 29 personnes liées à cette affaire, ainsi que dans d’autres crimes commis l’année dernière à travers le pays.
Outre leur implication dans l’enlèvement des Estoniens, les suspects ont été reconnus coupables de participation à une organisation criminelle, atteinte à la sécurité de l’État, association avec le groupuscule terroriste Fateh el-Islam, utilisation d’armes sans permis, meurtre du policier Rached Sabri et attaque contre le bureau des services de renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI).
Ils ont également été reconnus coupables de cambriolage avec port d’armes et de falsification de cartes d’identité et de passeports libanais. Les hommes sont aussi accusés d’avoir fait exploser des débits d’alcool et d’avoir vandalisé des monuments chrétiens.
Parmi les 29 suspects, dont un Syrien, neuf sont actuellement en détention, alors que les autres sont encore recherchés.
Les sept Estoniens avaient été enlevés le 23 mars 2011 dans la vallée de la Békaa, quelques heures seulement après leur entrée au Liban en provenance de Syrie à vélo. Ils avaient été libérés le 14 juillet dernier.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué