X

Culture

« Espaces éphémères » de design à Beyrouth

Férues de design, Zéna Baroudi et Ghada Yared créent, découvrent et présentent des œuvres d’artistes dans des... « Espaces éphémères ».
15/11/2011
L’une est créatrice, l’autre pas. Mais les deux jeunes femmes, qui par ailleurs sont sœurs, ont en commun une vraie passion pour le design. Pour les pièces rares, insolites, différentes. Des œuvres d’artistes, architectes et designers qu’elles se font un plaisir de dénicher dans les salons internationaux et sur Internet. Et qu’elles veulent désormais faire connaître à Beyrouth, à travers la mise en place de pop up galeries.
La première du genre, pertinemment baptisée «Espaces éphémères», présente, jusqu’au 20 novembre, à Saïfi,* une sélection d’objets pointus, en éditions limitées et choisis avec soin.
Du design mobilier hors normes comme l’Archive de l’architecte écolo-futuriste David Garcia : une bibliothèque qui tourne à la manière d’une roue géante en bois ; ou les luminaires (led) Entre-Lineas réalisés, par un couple de créateurs hispano-autrichien, Margarita Navarro et Ludwig Slezak, avec de vrais livres aux pages pliées en accordéon.
Mais encore les Seesaw, amusantes et esthétiques bibliothèques toboggans au bois délicatement marqueté d’un motif d’oiseau sur branche de Zéna Baroudi.
Architecte d’intérieur et créatrice d’objets (meubles et bijoux) à l’inspiration patrimoniale mêlée d’influences ludiques et voyageuses, Zéna expose également des Totems, meuble longitudinal aux tiroirs s’ouvrant des deux côtés. Et des Drums: sortes de tables/tabourets empilables, en bois et cuivre jaune martelé, agrémentés d’un pompon rouge à franges qui évoquent irrésistiblement le croisement d’un tambour et d’un tarbouch!
Parmi les pièces de designers pointus, outre les sculpturales Shadow Chairs en métal laqué rouge du Britannique Chris Duffy, on repère quelques belles pièces ornementales sortant des sentiers battus, à l’instar des sculptures en cèdre carbonisé d’Irène Le Goaster; des tableaux tridimensionnels en céramique sous plexi de la céramiste brésilienne Vameria Nascimento, ou encore des tableaux en fibre de papier sculptée de l’artiste anglaise Gill Wilson...
Il y a aussi du kitch, de l’insolite, ainsi que de délicieux «gris-gris» comme ces trèfles à quatre feuilles sur cartes porte bonheur signés Patrick Guillouard. À découvrir parmi d’autres...

* Saïfi, secteur du Port, près de la maison des Kataëb. Horaires d’ouverture : de 11h à 19h. Tél. : 03/313213.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.