Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Guerre à Gaza

La Maison-Blanche annule une réunion avec Israël après des propos critiques de Netanyahu

« Comment est-il possible que les armes et munitions (...) tardent à arriver des États-Unis ? » avait dénoncé mardi le Premier ministre israélien.

La Maison-Blanche annule une réunion avec Israël après des propos critiques de Netanyahu

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Tel-Aviv, le 18 juin 2024. Photo Shaul Golan/Pool/AFP

Citant deux responsables américains, le site Axios a révélé mercredi que la Maison-Blanche avait annulé une réunion prévue jeudi entre les États-Unis et Israël sur l'Iran, deux jours après des critiques formulées par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans une vidéo, dans laquelle il affirmait que Washington retarde l'aide militaire à Israël. 

« Comment est-il possible que les armes et les munitions que nous avons achetées avec notre argent tardent à arriver des États-Unis ? » s'était ainsi interrogé M. Netanyahu lors d'un discours filmé mardi à Tel-Aviv. Le chef du gouvernement israélien avait alors affirmé que le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, lui avait assuré lors de sa dernière visite que « l'administration (américaine) travaillait jour et nuit pour faciliter la réduction du goulot d'étranglement » sur Israël.

Lire aussi

Les États-Unis s'apprêteraient à signer une importante vente d’armes à Israël

Ce à quoi M. Blinken a répondu le jour même, affirmant que les États-Unis « poursuivent l'examen » d'une livraison de bombes à Israël qu'ils ont suspendue par crainte qu'elles ne soient utilisées à Rafah, mais s'assurent qu'Israël a « ce dont il a besoin pour se défendre. »

Mercredi, le compte officiel du bureau du Premier ministre israélien sur le réseau social X a finalement indiqué que l'ambassadeur des États-Unis en Israël, Jack Lew, avait informé mardi M. Netanyahu que les munitions et les armes auxquelles il avait fait référence « étaient en train d'être livrées à Israël. » « Le Premier ministre Netanyahu a dit attendre que cela se produise et a demandé aux équipes israéliennes de travailler avec leurs homologues américains à cette fin », ajoute le message.

« Les Américains sont furieux »

Selon Axios, la vidéo de M. Netanyahu a fortement déplu aux proches conseillers du président américain Joe Biden, un message que l'émissaire américain Amos Hochstein a personnellement transmis au Premier ministre israélien mardi, en revenant de Beyrouth. La Maison-Blanche aurait ainsi décidé de répondre en annulant tout bonnement cette réunion prévue jeudi entre les deux États alliés.

« Cette décision montre clairement qu'il y a des conséquences à de tels coups d'éclat », a déclaré un fonctionnaire américain cité par Axios. « Les Américains sont furieux. La vidéo de Bibi a fait beaucoup de dégâts », a ajouté un haut fonctionnaire israélien, désignant M. Netanyahu par son surnom.

Lire aussi

Les États-Unis ont mis en garde Israël contre une offensive au Liban, selon Axios

Certains responsables israéliens étaient déjà en route pour Washington lorsque la réunion a été annulée, affirme le site américain, tandis que deux responsables américains ont déclaré que la réunion avait été annulée pour faire passer un message. Un troisième a cependant affirmé qu'elle avait seulement été reportée en raison d'un problème de calendrier.

« Inexact et déplacé », selon Hochstein

De retour de Beyrouth à Tel-Aviv, où il tentait de désamorcer la situation tendue à la frontière libano-israélienne, Amos Hochstein avait déjà prévu de rencontrer mardi Benjamin Netanyahu. Selon Axios, M. Hochstein a indiqué au Premier ministre israélien que « les accusations contenues dans la vidéo étaient à la fois inexactes et déplacées », selon deux responsables israéliens proches du dossier.

En outre, les principaux conseillers de Joe Biden « ont décidé d'annuler le dialogue stratégique sur l'Iran », qui devait comprendre des réunions avec des responsables du département d'État, du Pentagone et des agences de renseignements américaines ainsi qu'avec leurs homologues israéliens, ajoute Axios.

Le conseiller US à la Sécurité nationale, Jake Sullivan, rencontrera tout de même son homologue israélien, Tzachi Hanegbi, qui était déjà parti pour les États-Unis, selon un des responsables israéliens cités. Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, devrait également s'y rendre en début de semaine prochaine.

C'est la deuxième fois qu'une réunion du dialogue stratégique sur l'Iran est annulée à la dernière minute entre Washington et Tel-Aviv, indique Axios. En mars, c'était M. Netanyahu qui l'avait décidé, après que les États-Unis avaient refusé d'opposer leur veto à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.

Les États-Unis, premier soutien militaire et politique à Israël, ont suspendu en mai la livraison d'une cargaison de bombes, craignant qu'elles ne soient utilisées dans l'offensive sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. 

Citant deux responsables américains, le site Axios a révélé mercredi que la Maison-Blanche avait annulé une réunion prévue jeudi entre les États-Unis et Israël sur l'Iran, deux jours après des critiques formulées par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu dans une vidéo, dans laquelle il affirmait que Washington retarde l'aide militaire à Israël. « Comment est-il...
commentaires (1)

- CET AUTRE LUNATIQUE, - PIQUE PAR UN MOUSTIQUE, - ET DONT LA BOITE EST VIDE, - COMMET UN GENOCIDE. - IL SE PREND POUR STRATEGE, - MAIS TOMBA DANS LE PIEGE, - QUE LUI TENDIT HAMAS. - DEPUIS IL EST ALIAS. - IL LANCE SA STRUCTURE, - POUR CASSER SA FIGURE, - SUR LE PUISSANT BARBU, - EN UN DERNIER SALUT.

JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

21 h 50, le 19 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • - CET AUTRE LUNATIQUE, - PIQUE PAR UN MOUSTIQUE, - ET DONT LA BOITE EST VIDE, - COMMET UN GENOCIDE. - IL SE PREND POUR STRATEGE, - MAIS TOMBA DANS LE PIEGE, - QUE LUI TENDIT HAMAS. - DEPUIS IL EST ALIAS. - IL LANCE SA STRUCTURE, - POUR CASSER SA FIGURE, - SUR LE PUISSANT BARBU, - EN UN DERNIER SALUT.

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    21 h 50, le 19 juin 2024

Retour en haut