Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Dans la presse

Les États-Unis s'apprêteraient à signer une importante vente d’armes à Israël

Le « Washington Post » parle de 50 avions de chasse F-15 d'une valeur de plus de 18 milliards de dollars.

Les États-Unis s'apprêteraient à signer une importante vente d’armes à Israël

Un avion de combat israélien F-15 décolle lors d'un spectacle aérien au cours de la cérémonie de remise des diplômes des pilotes de l'armée de l'air israélienne à la base de Hatzerim, dans le désert du Néguev, le 27 juin 2013. Photo Jack Guez/AFP

Deux démocrates-clés au Congrès américain ont accepté la conclusion d'une vente d'armes majeure à Israël, incluant cinquante avions de chasse F-15 d'une valeur de plus de 18 milliards de dollars, a rapporté le Washington Post lundi, citant trois responsables américains anonymes. Le représentant Gregory Meeks et le sénateur Benjamin Cardin ont ainsi accepté l'accord lundi après avoir bloqué la vente d'armes pendant des mois en raison des pressions exercées par l'administration du président américain Joe Biden et des groupes pro-israéliens.

Gregory Meeks, principal démocrate de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, et Benjamin Cardin, président de la commission des Relations étrangères du Sénat, sont deux des quatre législateurs qui possèdent un veto effectif sur les ventes militaires à l'étranger. Leurs homologues républicains avaient approuvé ce contrat il y a plusieurs mois. Les deux hommes avaient d'abord bloqué l'accord jusqu'à ce qu'ils reçoivent des assurances de l'administration Biden sur la manière dont les avions et les armes seraient utilisés à Gaza, où plus de 37 000 Palestiniens ont été tués depuis le début de la guerre à la suite de l'attaque sans précédent du Hamas le 7 octobre 2023.

Lire aussi

Combien de vies palestiniennes vaut une vie israélienne ?

Eric Harris, directeur des communications pour la commission des Relations étrangères du Sénat, a déclaré au Washington Post : « Toutes les questions ou préoccupations du président Cardin ont été abordées lors de nos consultations en cours avec l'administration (Biden), et c'est pourquoi il a estimé qu'il était approprié de permettre à ce dossier d'avancer. » Gregory Meeks a également déclaré au Post avoir été en communication étroite avec la Maison-Blanche, exhortant son administration à faire pression sur Israël pour augmenter les efforts humanitaires et minimiser les victimes civiles. Il a toutefois souligné que ces F-15 ne seraient pas livrés avant « des années ».

Cependant, l'accord de vente d'armes comprend également des missiles air-air et des kits Joint Direct Attack Munition (JDAM) qui procurent aux bombes non guidées les caractéristiques d'armes à guidage de précision.

Si elle est approuvée, cette transaction serait l'une des plus grandes ventes d'armes à Israël depuis le début de la guerre en octobre 2023. L'administration Biden envisage également de lever la suspension de la livraison d'un envoi de 1 800 bombes de 907,18 kg et de 1 700 bombes de 226,8 kg, ont indiqué des responsables proches du dossier au Post, malgré le fait que des armes américaines, y compris les bombes de 907,18 kg, ont été liées à des événements de massacre de masse au cours des opérations militaires d'Israël à Gaza. L'envoi a été suspendu en mai en raison des préoccupations américaines concernant les éventuelles victimes civiles à Rafah face à une offensive israélienne dans la région la plus au sud de l'enclave.

Deux démocrates-clés au Congrès américain ont accepté la conclusion d'une vente d'armes majeure à Israël, incluant cinquante avions de chasse F-15 d'une valeur de plus de 18 milliards de dollars, a rapporté le Washington Post lundi, citant trois responsables américains anonymes. Le représentant Gregory Meeks et le sénateur Benjamin Cardin ont ainsi accepté l'accord lundi après avoir...
commentaires (2)

Il faut comprendre que l’argent est le nerf de la guerre ! Les USA vendent beaucoup d’armes à Israël. Pour 2024, le budget militaire d’Israël est d’environ 105 milliards de shekels (29 milliards de dollars US), représentant environ 20% du budget total de l’État. C’est ce qui explique le bon rapport entre les deux pays. N’oublions pas que le chef d’orchestre dans les conflits est toujours les USA !

Olivier DAHER

17 h 33, le 18 juin 2024

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Il faut comprendre que l’argent est le nerf de la guerre ! Les USA vendent beaucoup d’armes à Israël. Pour 2024, le budget militaire d’Israël est d’environ 105 milliards de shekels (29 milliards de dollars US), représentant environ 20% du budget total de l’État. C’est ce qui explique le bon rapport entre les deux pays. N’oublions pas que le chef d’orchestre dans les conflits est toujours les USA !

    Olivier DAHER

    17 h 33, le 18 juin 2024

  • Ô Seigneur ! D'ici quelque temps , cette entité sioniste absorbera tout le budget étas-unien , il ne restera plus grand'chise aux américain eux-mêmes qui seront complètement pompés par ces zébreux zébrés !

    Chucri Abboud

    15 h 57, le 18 juin 2024

Retour en haut