Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Pour éviter le pire, Hochstein de retour à Beyrouth ?

Le Hezbollah ne consentira pas à une désescalade sans garanties économiques, notamment au sujet des hydrocarbures. 

Pour éviter le pire, Hochstein de retour à Beyrouth ?

L’émissaire français pour le Liban Jean-Yves Le Drian et son homologue américain Amos Hochstein, lors d’un entretien à Washington, le 13 avril 2024. Photo tirée du compte X du diplomate US

Amos Hochstein, le retour ? Ayant pris connaissance du refus du Hezbollah de fermer son « front de soutien » du Hamas à Gaza, l’émissaire américain pour le Liban avait décidé de ne pas relancer son action à Beyrouth avant qu’un cessez-le-feu ne...
Amos Hochstein, le retour ? Ayant pris connaissance du refus du Hezbollah de fermer son « front de soutien » du Hamas à Gaza, l’émissaire américain pour le Liban avait décidé de ne pas relancer son action à Beyrouth avant qu’un cessez-le-feu ne...
commentaires (11)

Cela ne marchera pas. La finalité de toute guerre est économique (y compris celle d'Israel sur les palestiniens). Donner au Liban un atout meme partiel sur les hydrocarbures sera plus couteux pour Israel que les bombardements du Hezb sur le nord du pays.

Moi

11 h 08, le 24 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Cela ne marchera pas. La finalité de toute guerre est économique (y compris celle d'Israel sur les palestiniens). Donner au Liban un atout meme partiel sur les hydrocarbures sera plus couteux pour Israel que les bombardements du Hezb sur le nord du pays.

    Moi

    11 h 08, le 24 avril 2024

  • Les bons offices sèment les graines d'une nouvelle guerre civile. Le pays est déjà exsangue et transformé en vulgaire corridor-dépotoir à ciel ouvert.

    Alexandra

    14 h 31, le 23 avril 2024

  • Hélas, le pire ne peut plus être évité. Les sauveurs du Liban ont pris tout leur temps à discuter avec les usurpateurs de notre pays tout en sachant que, plus ils les traitaient comme étant des acteurs fiables plus ces derniers se montraient intraitables dans leurs conditions de sauver notre pays. Ils avaient toutes les cartes en main pour les stopper net et ne les ont pas utilisées faute de courage et de détermination. Nous voilà devant le fait accompli. HB ira là ou l’Iran lui a demandé d’aller et seuls les israéliens ont compris leur jeu macabre.

    Sissi zayyat

    13 h 19, le 23 avril 2024

  • DUEL AMERICANO IRANIEN SUR LE SOL LIBANAIS PAR NETAN-YAHU SIONISTE ET BARBU FAKIHISTE. QUE VIENT FAIRE DE NOUVEAU CELUI-LA ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 13, le 23 avril 2024

  • Si le « Liban officiel » et HB voulaient que l’exploitation des hydrocarbures ait lieu, il n’avaient qu’à ne pas se mêler de ce conflit qui ne concerne aucunement notre pays. Le contrat d’exploitation stipule, que Total arrêterait le travail s’il se sentait menacer par une guerre improvisée. C’est le cas actuellement, alors pourquoi pousser des cris d’orfraie simulant la surprise et la déception. Les libanais ne veulent pas que l’exploitation de ces hydrocarbures soient exploité tant que les vendus sont en place. Ce serait nourrir la machine de l’usurpation de leur pays.

    Sissi zayyat

    13 h 10, le 23 avril 2024

  • Décidément HN ne manque pas d’air. Il mène une guerre en solo contre l’avis de tous les libanais en détruisant leur territoire et impose qu’on répare les dommages causés par ses guerres injustifiées pour défendre la mainmise de l’Iran sur la région. Il n’a donc aucune ombre de décence ni de patriotisme. Le pire c’est que le Liban officiel comme on se plait à appeler, représenté par les vendus, abonde dans son sens et le laisse détruire notre pays en espérant empocher des millions pour continuer à s’enrichir pendant que les habitants du sud meurent et que leurs habitations sont rasées.

    Sissi zayyat

    12 h 50, le 23 avril 2024

  • Ils n'en ont pas marre de ces aller-retour incessants qui ne servent à rien ? Tout ce folklore pour détourner l'attention du carnage de Gaza et de son boucher.

    Vero M

    12 h 44, le 23 avril 2024

  • Une visite "pour calmer les tensions", très certainement pas. Plutôt une visite car les USA "ont intérêt à calmer les tensions". Toute l'agitation actuelle et les milliers de morts en Palestine ne sont que des dégâts collatéraux. Le seul sujet est la négoce sur le nucléaire iranien.

    Céleste

    10 h 36, le 23 avril 2024

  • Oui c'est ca. Compensez les avec des millions de dollars, pour qu'ils reviennent plus forts, avec une main mise totale sure le pays et la force de detruire et nuire encore plus......

    Sabri

    06 h 19, le 23 avril 2024

  • N’évitez surtout pas le pire, laissez faire ! Le pire est déjà la de toutes manières … S’il empire un peu, ça reste du pire , mais pas pire que le pire !

    LeRougeEtLeNoir

    01 h 47, le 23 avril 2024

  • L’iran ne pouvant plus assurer les reconstructions, le Hezbollah se tourne vers les USA en imposant ces conditions. À vrai dire? Pour une fois je suis d’accord avec ces conditions. Le liban en pâtit à cause du Hezbollah. Que ce doit les destructions au liban ou l’isolement du Liban… Si au moins, cette organisation milicienne pouvait penser au liban et non aux intérêts régionaux de ses financiers / commanditaires ?

    LE FRANCOPHONE

    00 h 19, le 23 avril 2024

Retour en haut