Rechercher
Rechercher

Politique - Conflit Hamas-Israël

Une base de l'armée libanaise touchée par une frappe israélienne à Aïta el-Chaab

Quelques heures plus tôt, trois observateurs de l'ONU et un traducteur libanais ont été blessés dans ce que la Finul a qualifié d' « explosion », alors qu'ils effectuaient une patrouille à pied près de la Ligne bleue.

Une base de l'armée libanaise touchée par une frappe israélienne à Aïta el-Chaab

Face à face entre des soldats libanais et des chars israéliens, séparés par des soldats de la Finul, le 5 mars 2023. Photo armée libanaise

Un drone israélien a frappé une base de l'armée libanaise dans le village de Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil) au Liban-Sud, mais sans faire de victimes, ont affirmé une source militaire et une autre sécuritaire à notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah. 

Cet incident intervient quelques heures après que trois observateurs de l'ONU et un traducteur libanais ont été blessés dans ce que la Force intérimaire des Nations unies (Finul) a décrit comme étant une « explosion », alors qu'ils effectuaient une patrouille à pied près de la Ligne bleue, dans le sud du pays. Des rapports antécédents avaient indiqué qu'il s'agissait d'une attaque de drone israélien, ce que l'armée israélienne a démenti. Réagissant à cet incident, le ministère libanais des Affaires étrangères a affirmé qu'il s'apprêtait à déposer une plainte « urgente » auprès du Conseil de sécurité des Nations unies.

Lire aussi

"Explosion" près de la Ligne bleue : trois observateurs de l'ONU et un assistant libanais blessés

L'armée israélienne a mené plusieurs attaques  contre des bases de l'armée libanaise dans le sud du Liban depuis le début de la guerre le 7 octobre 2023. L'une d'entre elles a tué un soldat le 5 décembre. Cet incident, ainsi que les attaques réitérées contre l'armée au cours des derniers mois, ont suscité l'inquiétude de l'administration américaine et des réprimandes de la part de hauts fonctionnaires US à l'adresse des dirigeants israéliens.

Le Premier ministre libanais Nagib Mikati a condamné l'attaque contre les forces de l'ONU au Liban-Sud. À la suite de l'explosion, Beyrouth a imputé cette attaque à l’État hébreu. 

Un drone israélien a frappé une base de l'armée libanaise dans le village de Aïta el-Chaab (caza de Bint Jbeil) au Liban-Sud, mais sans faire de victimes, ont affirmé une source militaire et une autre sécuritaire à notre correspondant dans la région, Mountasser Abdallah. Cet incident intervient quelques heures après que trois observateurs de l'ONU et un traducteur libanais ont été...

commentaires (1)

N se demande ce que l’armée libanaise fait dans cette galère. Soit elle prend le contrôle en bonne et du forme en chassant tous mercenaires armés par un pays étranger pour signifier à Israël qu’elle a le contrôle, soit elle reste à l’écart du complot de HB qui veut absolument l’impliquer dans ce conflit en l’utilisant comme appât afin de justifier ses attaques injustifiées qui mettent en danger le Liban, son armée et ses citoyens. Il ne faut pas tomber dans le piège de. HN qui ne demande pas mieux que de voir notre armée disloquée, divisée et anéantie pour pouvoir officialiser ses agressions

Sissi zayyat

11 h 36, le 01 avril 2024

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • N se demande ce que l’armée libanaise fait dans cette galère. Soit elle prend le contrôle en bonne et du forme en chassant tous mercenaires armés par un pays étranger pour signifier à Israël qu’elle a le contrôle, soit elle reste à l’écart du complot de HB qui veut absolument l’impliquer dans ce conflit en l’utilisant comme appât afin de justifier ses attaques injustifiées qui mettent en danger le Liban, son armée et ses citoyens. Il ne faut pas tomber dans le piège de. HN qui ne demande pas mieux que de voir notre armée disloquée, divisée et anéantie pour pouvoir officialiser ses agressions

    Sissi zayyat

    11 h 36, le 01 avril 2024

Retour en haut