Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Dans la presse

« Nettoyer Gaza » qui a un bord de mer au « potentiel précieux » : tollé en ligne après des propos de Jared Kushner

Le gendre de Donald Trump estime qu'Israël devrait « faire passer un bulldozer » dans une zone du désert du Néguev, et y déplacer les Palestiniens.

« Nettoyer Gaza » qui a un bord de mer au « potentiel précieux » : tollé en ligne après des propos de Jared Kushner

Jared Kushner lors d'une interview le 29 janvier 2020, à Washington. Drew Angerer/Getty Images/ AFP

Le gendre de Donald Trump et son ancien conseiller principal en politique étrangère, Jared Kushner, a loué le potentiel « très précieux » de la « propriété en bord de mer » de Gaza et suggéré qu'Israël devrait évacuer les civils pendant qu'il « nettoie » l'enclave, lors d'un entretien avec l'Université de Harvard. Les détails de l'interview, qui remonte au 15 février, ont été publiés par le quotidien britannique The Guardian et suscité de vives réactions en ligne.

Sous la présidence de M. Trump (2017-2021), M. Kushner a été chargé de préparer un plan de paix pour le Moyen-Orient, et bien qu'il ait déclaré ne pas faire partie de la campagne présidentielle de son beau-père en 2024, il semble y être impliqué en tant que conseiller informel.

« Les propriétés en bord de mer de Gaza pourraient être très précieuses si les gens se concentraient sur le développement des moyens de subsistance », a déclaré M. Kushner à son intervieweur, le professeur Tarek Masoud, président de la faculté Middle East Initiative de Harvard.

« C'est une situation un peu malheureuse, mais du point de vue d'Israël, je ferais de mon mieux pour faire partir les gens et nettoyer ensuite », a poursuivi M. Kushner. « Je ne pense pas qu'Israël ait déclaré qu'il ne voulait pas que les gens reviennent par la suite.

Certains hauts responsables du gouvernement israélien, comme le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir, ont ouvertement appelé à un transfert massif de population.

M. Kushner a également affirmé qu'il serait possible d'évacuer les civils de la ville de Rafah vers l'Égypte « avec diplomatie », bien que Le Caire insiste qu'il n'acceptera pas des Palestiniens déplacés et qu'une opération militaire à Rafah mettrait en péril ses relations avec Israël.

« Mais en plus de cela, je ferai passer un bulldozer dans le Néguev (une zone désertique du sud d'Israël, ndlr). J'essaierai de déplacer des gens là-dedans, a ajouté M. Kushner. Je pense que c'est une meilleure option ».

Surpris par ces propos, son interlocuteur a demandé à M. Kushner de préciser s'il s'agissait de quelque chose qu'il avait entendu de la part d'Israéliens : « Les gens en Israël parlent-ils sérieusement de cette possibilité ? ». Il a répondu qu'il ne savait pas : « Je suis assis à Miami Beach en ce moment, je regarde la situation et je me dis : que ferais-je si j'étais là-bas ? ».

 « Plus rien ne me choque »

L'interview de M. Kushner a suscité une tempête de réactions sur les réseaux sociaux.

« Ils n'essaient même plus de cacher leur colonialisme et leur racisme ! Plus rien ne me choque », a écrit sur X (ex-Twitter) le pasteur et théologien chrétien palestinien Munther Isaac. 


Le journaliste de The Economist Gregg Carlstrom s'est également exprimé sur X, écrivant : « Kushner réalise ici un coup de chapeau (trois buts au cours d'une même partie, ndlr) avec des réflexions qui contrarieraient à la fois les Palestiniens (expulsons les Gazaouis pendant que nous construisons des appartements), les Égyptiens (peut-être que le président Sissi les prendra) et les Israéliens (peut-être que nous pouvons les envoyer dans le Néguev) ».


Pour tous ceux qui ont conclu un accord avec Kushner dans le passé, voici à qui vous avez eu affaire », a de son côté écrit Andreas Krieg, professeur associé au King's College.

M. Kushner a répondu aux réactions négatives en affirmant que certains avaient malhonnêtement sélectionné des parties de la discussion. « Pour ceux qui utilisent malhonnêtement des extraits de mes propos tenus il y a un mois à Harvard, pour faire du sensationnel, les voici dans leur intégralité... J'ai exprimé ma consternation devant le fait que le peuple palestinien a vu ses dirigeants gaspiller des décennies d'aide occidentale en tunnels et en armes plutôt qu'en amélioration de leurs conditions de vie ».


« Je m'en tiens à cela et je crois que la vie du peuple palestinien ne s'améliorera que lorsque la communauté internationale et les citoyens commenceront à demander des comptes à leurs dirigeants », a-t-il écrit sur X, en renvoyant à la vidéo complète de l'entretien.

Depuis les remarques de M. Kushner, M. Trump a critiqué à la fois Israël qui cherche à maintenir un soutien bipartisan aux États-Unis et les juifs américains qui votent pour les démocrates, estimant qu'ils détestent leur religion et devraient avoir honte d'eux-mêmes.

En décembre dernier, une société immobilière israélienne avait provoqué un scandale similaire après avoir fait de la publicité sur ses réseaux sociaux pour des projets de colonisation à Gaza. La compagnie Harey Zahav a par la suite indiqué que les annonces étaient censées être « satiriques », selon un article publié à l'époque par le quotidien Haaretz. « Nous ne construisons pas et nous n'avons pas l'intention de construire, a déclaré le PDG de la société, Zeev Epshtein, au journal israélien. Nous souhaitons que cela se produise, mais c'est la décision de l'État, sur laquelle nous n'avons aucune influence ». 

Le gendre de Donald Trump et son ancien conseiller principal en politique étrangère, Jared Kushner, a loué le potentiel « très précieux » de la « propriété en bord de mer » de Gaza et suggéré qu'Israël devrait évacuer les civils pendant qu'il « nettoie » l'enclave, lors d'un entretien avec l'Université de Harvard. Les détails de l'interview, qui remonte au 15 février, ont...
commentaires (8)

Comme quoi les gendres, parfois, posent des problèmes…..

Hacker Marilyn

21 h 15, le 21 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • Comme quoi les gendres, parfois, posent des problèmes…..

    Hacker Marilyn

    21 h 15, le 21 mars 2024

  • Les Allemands appelaient ça le Lebensraum... Comme quoi ces NAtionaux ZIonistes ont bien appris...

    Gros Gnon

    17 h 21, le 21 mars 2024

  • UN AUTRE KIBBOUTZIEN/TSAHALIEN, TEL AMOS HOCHSTEIN APRES QUI COURENT MILO ET BERRYCOT PAR ORDRE DU BARBU. QUE CROYEZ-VOUS POUVOIR ATTENDRE DE BON DE CES ENVOYES SPECIALEMENT CHOISIS SIONISTES PAR EXCELLENCE, PORTE- PARLEURS D,UNE AMERIQUE SIONISTE ET EN DECADENCE ET DES AUTRES OCCIDENTAUX TOUS DES TYRANS FAUX DEMOCRATES. LE MONDE EST GOUVERNE PAR DES INCOMPETENTS, DES RACISTES ET DES INIQUES. DE TOUS LES TYRANS DECLARES TYRANS ET DES FAUX DEMOCRATES TYRANS UNIQUEMENT DEUX SONT INTELLIGENTS. POUTINE ET XI. TOUT LE RESTE A LA POUBELLE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    15 h 06, le 21 mars 2024

  • N’est ce pas les américains d’origine arabe qui ont déclaré la guerre à Biden lui préférant Trump? Voilà l’originalité de ces gens qui ont l’art et la manière de donner le bâton à leurs adversaires pour se faire taper avec. Toute la propagande orchestrée par les islamistes dans les universités va se retourner contre la cause qu’ils disent défendre. Est ce un hasard ou une tactique comme une autre pour désorienter le monde en se faisant passer pour des résistants et défenseurs des causes perdues qu’ils ne cessent de tuer pour être les seuls gagnants.

    Sissi zayyat

    13 h 27, le 21 mars 2024

  • Des touristes, dans un cimetière à ciel ouvert, ex prison à ciel ouvert? Pour que les sionistes en profitent après avoir tout volé aux Palestiniens?!Ce cynisme est révoltant! Mais que pouvait-on attendre du gendre d'un des plus fervents suppôts d' Israël?Trump, Biden, la peste et le choléra. Pauvre monde,!

    Politiquement incorrect(e)

    12 h 34, le 21 mars 2024

  • Un idiot pauvre est un idiot ! Un idiot riche est un riche !

    PROFIL BAS

    10 h 35, le 21 mars 2024

  • Ce sont les plus belles plages de la région, il y avait la possibilité de faire venir des touristes du Monde entier et en faire un Paradis sur terre , exactement ce qu'avait fait l'entité sioniste avec le désert du SInaï jusqu'en 1980 , c'est devenu L'or Rouge pour les Egyptiens.

    Dorfler lazare

    19 h 36, le 20 mars 2024

  • Ce Jared est pire que les pires suprémacistes israéliens que le monde condamne de plus en plus . Il ne nous reste qu'à répéter inlassablement et jusqu'à nous égosiller qu-Israel est un état sans frontières constitutionnelles et qu'un jour où l'autre il commencera à vouloir avale tout le Liban , sous les applaudissements frénétiques des américains !Préparons-nous à la résistance !

    Chucri Abboud

    18 h 58, le 20 mars 2024

Retour en haut