Rechercher
Rechercher

Société - Intempéries

Averses et neige dans plusieurs régions du Liban, le Akkar encore sous l'eau

La Défense civile vient en aide à des automobilistes coincés dans la neige sur les hauteurs du Metn.

Averses et neige dans plusieurs régions du Liban, le Akkar encore sous l'eau

Une habitation inondée dans le Akkar, le 9 février 2024. Photo fournie par notre correspondant Michel Hallak

Alors que le temps était plutôt clément à Beyrouth et dans une bonne partie du pays, plusieurs régions, notamment le Akkar, au Liban-Nord, ont subi des pluies torrentielles pendant plusieurs heures, entraînant des inondations.

Selon notre correspondant au Liban-Nord Michel Hallak, les régions de Wadi Khaled et de Jabal Akroum, et plus particulièrement les localités de Qobayat et de Aandqet près de la frontière avec la Syrie, ont été particulièrement touchées. Les intempéries ont causé d'importants dégâts aux habitations, tentes de migrants syriens, routes et champs dans la région de Wadi Khaled. Selon l’association Les sentiers du Akkar (Darb Akkar), contactée par notre correspondant, il est tombé jusqu’à 100 mm de pluie sur les zones touchées.

« Les pluies torrentielles ont transformé les routes en cours d’eau difficiles à traverser pour les voitures. Les inondations se sont déversées dans les vallées et les canaux d'une manière sans précédent. Cela a provoqué une hausse rapide et notable du niveau du fleuve Nahr el-Kabir », décrit notre correspondant. Selon lui, la pluie a commencé à tomber vers 15h et a commencé à se calmer vers 19h. Des habitations et des camps de réfugiés syriens ont également été inondés. Autour du 15 janvier, le Akkar avait déjà été durement touché par les intempéries.

Akkar : des inondations dévastatrices dans un camp à Semmaqiyé

Akkar : des inondations dévastatrices dans un camp à Semmaqiyé

Vers 20h30, la situation était quasiment revenue à la normale. « Il n’y a, a priori, pas de victimes mais il faudra attendre samedi matin pour connaître l’étendue des dégâts », selon notre correspondant local. Selon Les sentiers du Akkar, les secours et l’armée étaient encore en train d’intervenir sur le terrain vers 21h. L’association a publié des photos du sinistre des interventions des secours sur son compte Facebook. Trois enfants disparus ont notamment été retrouvés.

Avec le mauvais temps qui s’est installé ces dernières semaines, avec son lot de pluie et de neige sur les plus hauts sommets du pays continue de provoquer son lot d’incidents touchant les habitants ou les infrastructures. 


Dans ce cadre, la Défense civile a annoncé avoir mené, notamment, deux opérations de sauvetage liées aux intempéries. Ses volontaires sont venus en aide aux passagers d'une voiture bloquée par la neige à Sannine, dans le Metn, vers 14h30, après avoir mené une opération similaire à Tarchich, dans la même région, vers 8h du matin



La bonne nouvelle de la journée est venue du côté de Dahr el Baïdar, point de passage majeur entre Beyrouth et la plaine de la Békaa. Le mohafez de la Békaa, Kamal Abou-Jaoudé, a autorisé vendredi la réouverture partielle aux camions de cette axe en raison de l'effondrement récent d'un mur de soutènement dans la région.

Plus de détails

La circulation sur la route de Dahr el-Baïdar partiellement rouverte aux camions

Alors que le temps était plutôt clément à Beyrouth et dans une bonne partie du pays, plusieurs régions, notamment le Akkar, au Liban-Nord, ont subi des pluies torrentielles pendant plusieurs heures, entraînant des inondations. Selon notre correspondant au Liban-Nord Michel Hallak, les régions de Wadi Khaled et de Jabal Akroum, et plus particulièrement les localités de Qobayat et de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut