Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - Conflit

Israel commence à inonder les tunnels du Hamas à Gaza, selon le WSJ

L'État hébreu a assemblé un système de grosses pompes pour inonder d'eau de mer le vaste réseau souterrain dans l'enclave palestinienne.

Israel commence à inonder les tunnels du Hamas à Gaza, selon le WSJ

Des tunnels du Hamas à Gaza. Photo d'archives AFP

Dans une action qui pourrait simultanément démanteler l'infrastructure du Hamas et poser un risque environnemental, Israël aurait commencé à pomper de l'eau de mer à travers un système de grandes pompes, dans une tentative de submerger le vaste réseau de tunnels du mouvement palestinien sous la bande de Gaza, ont indiqué des responsables américains au Wall Street Journal.

À environ un kilomètre au nord du camp de réfugiés de Chati, au moins cinq pompes ont la capacité de puiser de l'eau de la mer Méditerranée et d'acheminer des milliers de mètres cubes par heure dans les tunnels, les inondant potentiellement en quelques semaines.

Selon le WSJ de mercredi, l'inondation a maintenant commencé. L'armée israélienne estime que les tunnels sont utilisés pour stocker des munitions et détenir éventuellement des otages.

Plus de 200 personnes ont été kidnappées par des islamistes palestiniens lors des attaques du 7 octobre et ont ensuite été emmenées à Gaza. 135 d'entre elles sont toujours à Gaza, bien qu'Israël affirme que 19 ont été tuées, après que 105 civils ont été libérés de la captivité du Hamas lors d'une trêve d'une semaine fin novembre, selon le Times of Israel.

Notre couverture en direct

"Rien ne nous arrêtera", prévient Netanyahu ; le Liban-Sud toujours sous tension : Jour 68 de la guerre Hamas-Israël

Auparavant, le Wall Street Journal avait rapporté que des discussions informelles avaient eu lieu entre Israël et les États-Unis, où ont été évalués les avantages militaires de désactiver les tunnels par rapport à la faisabilité et aux implications environnementales. Un porte-parole du ministre de la Défense israélien a refusé de s'exprimer à ce sujet, affirmant que les opérations dans les tunnels sont classées.

Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche mardi, le président Joe Biden a commenté les rapports sur l'inondation des tunnels par Israël en disant que selon certaines informations, "il n'y a pas d'otages dans ces tunnels, mais je ne sais pas si c'est un fait", rapporte le quotidien américain.

L'efficacité de la stratégie de pompage d'eau de mer est encore en question. Une personne initiée familière de la proposition a déclaré : "Il est impossible de savoir si le pompage sera efficace, car nous ne savons pas comment l'eau de mer circulera à travers des tunnels dans lesquels personne n'a jamais pénétré".

Un responsable militaire israélien a refusé de commenter le plan d'inondation, mais a souligné que l'armée s'engage à démanteler les capacités du Hamas en utilisant divers outils militaires et technologiques.

Le Hamas a utilisé le vaste réseau de tunnels pour cacher ses activités, se déplacer sans être détecté et enfermer des otages. Certains des tunnels les plus sophistiqués, construits avec du béton renforcé et contenant des lignes électriques et de communication, ont une hauteur suffisante pour qu'une personne de taille moyenne puisse se tenir debout.

Dans une action qui pourrait simultanément démanteler l'infrastructure du Hamas et poser un risque environnemental, Israël aurait commencé à pomper de l'eau de mer à travers un système de grandes pompes, dans une tentative de submerger le vaste réseau de tunnels du mouvement palestinien sous la bande de Gaza, ont indiqué des responsables américains au Wall Street Journal.À environ un...

commentaires (11)

Jusqu’où va la nécessité de vengeance !

Marie Françoise Akl

18 h 38, le 13 décembre 2023

Tous les commentaires

Commentaires (11)

  • Jusqu’où va la nécessité de vengeance !

    Marie Françoise Akl

    18 h 38, le 13 décembre 2023

  • La bonne nouvelle c'est qu'au Liban les israéliens n'auront même pas besoin de faire cela. Il leur suffira d'attendre la prochaine pluie...

    Gros Gnon

    15 h 03, le 13 décembre 2023

  • Le boucher de Jérusalem applaudit à l’idée de mettre Gaza sous eau. Le sol est poreux comme on sait déjà, et le risque est plus grand par l’effet de l’inondation de déstabiliser d’autres immeubles, s’il y en a encore. Reste que le génie civil et le génie militaire quand ils se rejoignent n’ont que faire de la bonne conscience. Les otages, mais quel butin de guerre ! dont des militaires israéliens, risquent le statut de dommages collatéraux aidés par l’intelligence artificielle qui offre plus de cibles à atteindre, et par la doctrine Dahiyé. Israël connait bien les plans des tunnels ?

    Nabil

    15 h 02, le 13 décembre 2023

  • Certains combattants /libérateurs se cachent sous terre . Les vrais terroristes bombardent et détruisent avec des bombes de tout calibre ! Et maintenant ils essayent de noyer combattants ,otages ,civils,et sans hésitation des enfants. ! Ils sont applaudis par un monde devenu complètement détraqué.

    aliosha

    14 h 19, le 13 décembre 2023

  • En d’autres termes, le sort des otages n’intéresse personne. Ni hamas ( nous le savions) et ni Natanyahou…. ( bon à savoir)

    LE FRANCOPHONE

    14 h 05, le 13 décembre 2023

  • Au tawafan al aqsa il ne manquait que l'eau...

    Wlek Sanferlou

    14 h 04, le 13 décembre 2023

  • Qui peut s’apitoyer sur le sort d’une bande de terroristes qui ont jeté tout un peuple dans un déluge de feu pour aller s’abriter dans ces tunnels climatisés et aménagés alors que des millions de civils se retrouvent sous un déluge de feu sans eau ni électricité ni même des tentes pour s’abriter alors que l’hiver arrive à grand pas. Ils sont fiers de faire circuler les photos d’enfants déchiquetés et des civils errants de région en région comme des âmes en peine pour échapper à la vengeance de leurs actes barbares pendant que eux se retrouvent en sécurité sous des mètres de terre.

    Sissi zayyat

    14 h 08, le 06 décembre 2023

  • Il me semble que les Egyptiens ont utilisé cette méthode pour noyer les tunnels de Rafah côté Egyptien.

    Dorfler lazare

    17 h 24, le 05 décembre 2023

  • - LES TUNNELS SOUS-TERRAINS SONT UN DILEMME. - MAIS POUR LE TRANCHER DE CETTE FACON, - IL FAUT ETRE BARBARE ET BOUCHER MEME, - ET DE PLUS GENOCIDAIRE EN LE SANG. - DES MILLIERS DE CIVILS POURRAIENT S,Y ETRE, - CONTRE LES BOMBARDEMENTS, REFUGIER - QUI L,EXECUTERAIT N,EST PAS UN ETRE. - PENDAISON ! RIEN QUE POUR L,AVOIR PENSE.

    MON CLAIR MOT A GEAGEA CENSURE

    16 h 47, le 05 décembre 2023

  • C'est crétin s'ils le font. Cad ils vont destabiliser le sol sur de très larges superficies. Ce sera incontrôlable....L'eau, la destabilisation ne connait ni frontières, ni lignes bleues ou autres....A terme, les instabilités diverses de la nature se feront ressentir partout jusqu'au delà d'Israel. Je ne suis pas un spécialiste cependant je sais "une seule" chose : FAUT PAS JOUER AVEC LA NATURE et surtout les sols / sous sols. Déjà creuser des tunnels est un risque déjà pris mais les noyer dans l'eau? Les réactions de la nature sont dangereuses contrairement à ce qu'on pourrait croire.

    LE FRANCOPHONE

    14 h 04, le 05 décembre 2023

  • Quel monde geree par des criminels.

    Marie Claude

    13 h 13, le 05 décembre 2023

Retour en haut